Fiche d'identité

NOM LATIN : Muraena helena

FAMILLE : Muraenidae

PHYLUM : Chordata

CLASSE : Actinopterygii

La murène est une espèce territoriale, plutôt craintive qui vit cachée dans des crevasses. Prédatrice nocturne et mauvaise nageuse, elle chasse en général à l'affût. On la trouve dans tout le bassin méditerranéen. Elle évolue de la surface jusqu’à une centaine de mètres de profondeur. La murène affectionne particulièrement les épaves qui offrent de nombreuses cachettes.

  • Distribution :

    Dans tout le bassin méditerranéen, ainsi que sur les côtes atlantiques est.
  • Statut UICN :

    LC - préoccupation mineure
  • Lieu de vie :

    La murène commune vit sur les falaises côtières avec beaucoup d’anfractuosités. Elle vit cachée dans des crevasses ou des failles. On la trouve de la surface jusqu’à une centaine de mètres de profondeur.
  • Alimentation :

    La murène se nourrit de poulpes, calmars et seiches, mais aussi de poissons et de crustacés.
  • Taille :

    Jusqu'à 1,50 m

Je souhaite être informé des nouveautés de NAUSICAA

Le saviez-vous ?

En savoir plus sur la murène commune

La murène présente un long corps serpentiforme pouvant atteindre 1,50 m, robuste et légèrement comprimé latéralement surtout dans sa partie postérieure. La tête est courte et présente un profil bombé.

Elle possède une grande gueule à puissantes mâchoires et des narines tubulaires.

Ses narines pourvues de papilles très sensibles lui donnent un odorat très développé qui l’aide à repérer ses proies.

Elle n’a pas de nageoires pectorales ni de nageoire dorsale continue. Sa peau sans écailles est de couleur brun violacé avec des marbrures blanches et jaunes.

La murène est une espèce territoriale qui vit isolée dans des crevasses ou des anfractuosités. Elle est plutôt craintive et elle n’attaque que lorsqu’elle se sent menacée.

Les plongeurs savent qu’il faut éviter de passer la main dans les crevasses lors de leurs plongées pour éviter de se faire mordre.

La morsure de murène peut être dangereuse car les dents de la murène sont porteuses de germes. Les risques d’infection ne sont pas négligeables.

La murène est une prédatrice nocturne. Mauvaise nageuse et presque aveugle, elle est en général à l’affût dans son repaire en attendant qu’une proie passe à proximité.

Avec ses dents tranchantes elle peut capturer ses proies et les ingérer.

Pour ingérer une proie trop grosse elle a développé une technique originale : elle tord son corps pour former un nœud près de sa queue qu’elle fait ensuite coulisser vers sa tête. Lorsque la proie est correctement placée et maintenue, elle projette sa tête en arrière et peut ainsi la déchiqueter.

On voit souvent la murène en compagnie de la crevette barbier de Méditerranée (Lysmata seticaudata).

Ce petit crustacé se nourrit des parasites présents sur la peau, dans les orifices respiratoires et dans la cavité buccale de la murène et lui offre ainsi un véritable nettoyage.

Vivant la nuit et dans l’obscurité, nous connaissons peu les conditions de reproduction des murènes.

Elles se reproduisent de juillet à septembre en déposant des œufs d’environ 5 mm de diamètre. Les larves flottent et dérivent au gré des courants pendant environ un an, puis la murène descend en profondeur et devient un prédateur actif.

 

Crédit photos : Richard V., Julien Percourt

Les animations À NAUSICAÁ

Des rendez-vous à ne pas manquer !

Tous les jours, assistez aux animations autour des espèces phares de Nausicaa. Entraînement, nourrissage et explications sur la vie dans le plus grand aquarium d’Europe, votre parcours sera une expérience riche et amusante !
Découvrez la vie des poissons, apprenez des anecdotes étonnantes et amusez-vous devant les cabrioles des animaux les plus incroyables.

Rencontrez nos       58 000 animaux