La crevette de Wurdemann Lysmata wurdemanni

La crevette de Wurdemann

  Crabes, crevettes et crustacés

La crevette de Wurdemann Lysmata wurdemanni

Fiche d'identité

La crevette de Wurdemann

Nom scientifique :
Lysmata wurdemanni
Famille :
Hippolytidae
Classe :
Malacostracés
Phylum :
Arthropode
Année de description :
Gibbes, 1850
Statut UICN :
NE - Non évaluée
Distribution :

Elle vit en océan Atlantique, des Caraïbes au Brésil.

Lieu de vie :

Animal benthique, c’est-à-dire qu’il vit proche du fond. On la trouve entre 0 et 37 mètres de profondeur.

Taille :

Cette petite crevette ne mesure pas plus de 5 cm en moyenne.

Alimentation :

La crevette Wurdemann est omnivore et détritivore.

La crevette de Wurdemann Lysmata wurdemanni
 

Cette crevette rend de grands services dans les aquariums récifaux de Nausicaá.

En effet, la crevette de Wurdemann se nourrit des anémones de verre envahissantes du genre Aipitasia qui peuvent endommager les coraux et joue ainsi un rôle important dans l’équilibre des récifs coralliens.

Elle est omnivore et détritivore et appartient à la famille des crevettes nettoyeuses.

le saviez-vous ?

Biomimétisme : les propriétés et constituants de la carapace des crevettes ont inspiré la conception du shrilk, sorte de plastique peu coûteux et biodégradable. La chitine, élément composant la carapace des crevettes est utilisée dans différents domaines comme la médecine, la cosmétique, la chirurgie ou encore la filtration des eaux usées.

Où trouver l'animal ?

Cette crevette est un animal benthique, c’est-à-dire qu’elle vit proche du fond. On la trouve entre 0 et 37 mètres de profondeur en milieu tropical.

Comment le reconnaît-on ?

Cette petite crevette ne mesure pas plus de 5 cm en moyenne. La crevette de Wurdemann est une petite crevette tropicale présentant des bandes rouges longitudinales. Cette crevette calme et discrète vit en groupe et s’active plutôt la nuit.

Quelle est sa particularité ?

  • Pour grandir, les crevettes doivent muer : leur carapace est remplacée par une plus grande. La crevette de Wurdermann se reproduit au moment de la mue, quand sa nouvelle carapace n’a pas encore eu le temps de durcir.
  • Outre sa croissance et sa reproduction, la mue permet à la crevette de remplacer un membre abîmé et de se débarrasser des organismes qui seraient accrochés à sa carapace.
  • Cette crevette est hermaphrodite, c’est-à-dire qu’elle possède des organes mâles et femelles. Cette crevette naît mâle puis devient femelle tout en gardant des organes génitaux mâles fonctionnels.

Où le trouver dans Nausicaá ?

des rivages et des hommes

La crevette de Wurdemann Lysmata wurdemanni

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Tribune de Nausicaá sur les grands fonds marins

Face à la menace de l’exploitation minière des grands fonds marins, mobilisons-nous pour leur protection !

Faune abyssale ifremer

Article

Reproduction et préservation de la biodiversité 

A Nausicaá la préservation de la biodiversité passe par la reproduction.

Article

Qu’est-ce qu’un nodule polymétallique ?

Découvrir ces concrétions minérales dont la potentielle exploitation est actuellement en discussion au sein de l'AIFM.