castagnole rouge Apogon imberbis

La castagnole rouge

  Poissons mer froide et tempérée

castagnole rouge Apogon imberbis

Fiche d'identité

La castagnole rouge

Nom scientifique :
Apogon imberbis
Famille :
Apogonidae
Classe :
Actinopterygii
Phylum :
Chordata
Année de description :
Linnaeus, 1758
Statut UICN :
LC - Préoccupation mineure
Distribution :

Méditerranée, Atlantique Est.

Lieu de vie :

Entre 5 et 50 mètres en été, et jusqu'à 200 mètres l'hiver.

Taille :

12 cm en moyenne, 15 cm max.

Alimentation :

Petits poissons et invertébrés, plancton.

castagnole rouge Apogon imberbis
 

La castagnole rouge fait partie de la famille des Apogons comme le poisson-cardinal de Banggai (Pterapogon kauderni)

Ce dernier se trouve dans l’espace Jungle de Corail dans l’exposition Des Rivages et des Hommes.

Le saviez-vous ?

On l’appelle aussi roi des rougets ou encore cardinal.

Il symbolise pour le plongeur le début de la descente vers les profondeurs car on le retrouve le plus souvent au-delà de 20 mètres. 

Sa couleur rouge lui permet d’être peu visible dès que l’on a dépassé les 10 mètres, à la fois pour se protéger et pour chasser. Les poissons soldats ont la même particularité. 

Où le trouver ?

C’est un poisson de roche c’est-à-dire qu’il vit dans des abris rocheux. Il y reste la journée et il sort la nuit pour chasser.
On le rencontre en Méditerranée et Atlantique Est (à partir du sud du golfe de Gascogne), dans le golfe de Guinée, aux Açores, Cap Vert et Canaries.

Comment le reconnait-on ?

  • De couleur rouge-orangé, la castagnole rouge est un poisson au corps trapu dont la taille ne dépasse pas les 15 cm au maximum. On la confond parfois avec le barbier commun Anthias anthias ou la demoiselle aussi appelée castagnole Chromis chromis.
  • Elle se distingue par deux traits blanc bleuté qui encadrent ses grands yeux ronds et des nageoires pectorales très longues.
  • Son corps est assez haut et comprimé latéralement.
  • Mâle et femelle se ressemblent, ils vivent en groupes et ont parfois un comportement territorial vis-à-vis d’autres poissons, même parmi leurs congénères.
  • La bouche est protractrile et peut s’étirer largement, ce qui permet au mâle d’abriter les œufs durant la période d’incubation.

Quelle est sa particularité ?

  • Comme l’apogon de Banggaï, le mâle garde dans sa bouche les œufs fécondés jusqu’à l’éclosion des bébés. Sa bouche peut contenir plus de 20 000 œufs.
  • La reproduction se déroule en été et la parade nuptiale montre un contact étroit entre les deux poissons qui entame une danse décrivant des cercles lents. L’accouplement sans copulation aboutit à la fécondation. 
  • Une fois les œufs expulsés, ceux-ci s’agglomèrent et sont récupérés par le mâle qui va les conserver dans sa bouche jusqu’à éclosion.
    Cette incubation dure une semaine durant laquelle l’apogon mâle ne peut pas se nourrir.

Où le trouver dans Nausicaá ?

Voyage en Haute Mer

castagnole rouge Apogon imberbis

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Un traité sur la biodiversité en haute mer

Plus de 80 Etats rassemblés aux Nations-Unies à New York ont déjà signé le traité international sur la protection de la biodiversité en haute mer.

banc de mérous ile de malpelo

Article

LINEUP OCEAN dans le grand bassin de Nausicaá

Plongée dans le grand bain pour LINEUP OCEAN, startup incubée au Blue Living Lab de Nausicaá !

Article

Phoque gris ou veau marin : comment reconnaître les phoques de la Côte d’Opale ?

Pour observer les phoques de la Côte d’Opale, savoir distinguer les phoques gris des veaux marins est un plus !