ANIMAL VIRTUEL EN RÉALITÉ AUGMENTÉE

Le dauphin tursiops est une des figures impressionnantes que vous pourrez découvrir dans l’expérience Grand Large.

Le dauphin Tursiops Tursiops truncatus

Fiche d'identité

Le dauphin Tursiops

Nom scientifique :
Tursiops truncatus
Famille :
Delphinidae
Classe :
Mammifère
Phylum :
Chordata
Année de description :
Montagu, 1821
Statut UICN :
LC - Préoccupation mineure
Statut CITES :

Annexe II

Distribution :

Océan Atlantique, Indo-Pacifique et Méditerranée et Mer Noire. Tropical à tempéré.

Lieu de vie :

Eaux côtières et haute mer.

Taille :

2,5 m et 3 m.

Alimentation :

Poissons (sardines, anchois, mulets, maquereaux, etc.), parfois calmars.

Le dauphin Tursiops Tursiops truncatus
 

Ce nom de souffleur lui vient du bruit qu’il fait en expulsant l’air par son évent.

Le grand dauphin Tursiops truncatus qu’on appelle aussi dauphin souffleur ou à gros nez est l’une des espèces de dauphins les plus connues. En effet, ce mammifère marin de la famille des delphinidés a souvent été vu en captivité et dans les années 1960, la série télévisée américaine « Flipper le dauphin » a fait de ce cétacé une véritable vedette.

le saviez-vous ?

Où vit le dauphin tursiops ?

Le grand dauphin est un animal côtier qui est visible aussi dans les fleuves et les estuaires. Dans les eaux tropicales, des groupes rassemblant une vingtaine d’individus peuvent être pélagiques.

On rencontre cette espèce dans toutes les mers tempérées et tropicales du globe : les Caraïbes, l’Atlantique Nord-Ouest, la mer Méditerranée française, l’Atlantique Nord-Est, la Manche et la mer du Nord, la mer Rouge.

Les dauphins Tursiops sont fréquemment observés dans le sillage de la vague d’étrave des navires, ce qui leur permet d’avancer vite et à moindre effort.

Comment le reconnaît-on ?

  • Dauphin de grande taille, il peut mesurer entre 2,5 à 3 mètres et se distingue par une tête sphérique formant un « melon » se prolongeant par un museau court qu’on appelle rostre.
  • La mâchoire inférieure est plus longue que la mâchoire supérieure ; chacune d’elles portent 20 à 26 paires de dents. Sa nageoire dorsale a une forme concave vers l’arrière.
  • Le grand dauphin a une couleur gris-brun foncé qui peut tirer sur le noir avec des nuances plus claires sur les flancs et un ventre blanchâtre.
  • Le corps est fuselé, hydrodynamique et lui permet une grande rapidité de déplacement. La peau du dauphin est lisse car elle a perdu ses poils au fil de son évolution. Cette peau a la particularité d’être élastique et réactive aux ondulations de l’eau afin d’en neutraliser les perturbations. De plus, elle produit de minuscules gouttes d’huile qui lubrifie le corps du dauphin et laisse glisser l’eau. Ces capacités ont intéressé les scientifiques et Max O. Kramer un chercheur allemand a breveté un matériau sous la marque « Lamiflo » qui reprend les principes d’hydrodynamisme de la peau du dauphin. Un exemple de biomimétisme, envisagé pour améliorer la propulsion des bateaux et des avions.
  • Le Tursiops se nourrit principalement de poissons, de calmars et de crustacés. Ce dauphin est un redoutable chasseur qui opère seul ou en groupe en usant de la technique « fish-whacking » ou lancer de poissons, ou en remuant les sédiments de sorte à créer un filet de boue qui enferme les proies.
  • Après une gestation de 12 mois, les femelles donnent naissance à un petit qu’elles allaitent pendant 12 à 18 mois avec un lait riche en protéines. Les femelles dauphins ont un petit tous les 2 à 3 ans.
  • La maturité sexuelle est atteinte vers 10 ans pour les femelles et 13 ans pour les mâles. La saison de reproduction se déroule en été, entre juin et septembre, dans l’hémisphère Nord ; entre décembre et mars, dans l’hémisphère Sud.

Quelle est sa particularité ?

  • Le dauphin souffleur est un excellent nageur et peut se déplacer à 40 km/h dans l’eau.
  • Il peut également plonger jusqu’à 300 m de profondeur et rester en apnée jusqu’à 15 minutes.
  • Le dauphin peut entendre des fréquences 10 fois supérieures à la limite de l’audition humaine adulte.
  • Ils possèdent un système de sonar qui leur permettent de connaitre leur environnement. Appelé écholocation, ce système émet des ondes qui renvoient un écho, une image acoustique sur le milieu qui entoure l’animal.

Menace et mesure de protection

Les activités humaines en haute mer, notamment le trafic maritime peut avoir des conséquences négatives sur les dauphins. En effet, la pollution sonore liée au passage des navires peut perturber le comportement de ces mammifères marins et le fonctionnement de leur sonar.

En France, il bénéficie d'une mesure de protection particulière : Arrêté du 27 juillet 1995 fixant la liste des mammifères marins protégés sur le territoire national.

Où le trouver dans Nausicaá ?

voyage en haute mer

Le dauphin Tursiops Tursiops truncatus

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Un traité sur la biodiversité en haute mer

Plus de 80 Etats rassemblés aux Nations-Unies à New York ont déjà signé le traité international sur la protection de la biodiversité en haute mer.

banc de mérous ile de malpelo

Article

LINEUP OCEAN dans le grand bassin de Nausicaá

Plongée dans le grand bain pour LINEUP OCEAN, startup incubée au Blue Living Lab de Nausicaá !

Article

Phoque gris ou veau marin : comment reconnaître les phoques de la Côte d’Opale ?

Pour observer les phoques de la Côte d’Opale, savoir distinguer les phoques gris des veaux marins est un plus !