méduse crinière de lion Cyanea capillata

La méduse crinière de lion

  Animaux virtuels

ANIMAL VIRTUEL EN RÉALITÉ AUGMENTÉE

La méduse crinière de lion est à découvrir dans l’expérience Grand Large. Géante parmi les méduses, elle représente le plancton, maillon indispensable à l’équilibre de l’écosystème marin.

méduse crinière de lion Cyanea capillata

Fiche d'identité

méduse crinière de lion

Nom scientifique :
Cyanea capillata
Famille :
Cyaneidae
Classe :
Scyphozoaires
Phylum :
Cnidaria
Année de description :
Linnaeus, 1758
Statut UICN :
NE - Non évaluée
Distribution :

Circumpolaire, Atlantique Nord, Atlantique Nord-Ouest, Pacifique Nord

Lieu de vie :

Entre 0 - 85 m

Taille :

229 cm maximum, diamètre entre 50 et 100 cm.

Alimentation :

Poissons, crustacés et autres méduses.

méduse crinière de lion Cyanea capillata
 

Des tentacules ont pu atteindre la taille de 36,6 mètres de long, plus long qu’une baleine bleue.

Des crevettes ou petits poissons, juvéniles de maquereaux, morues ou chinchards vivent au milieu de ses tentacules afin d’échapper à leurs prédateurs et de profiter des restes de nourriture.

La méduse crinière de lion est aussi la proie de gros prédateurs : la tortue luth comme le poisson-lune sont friands de méduses tout comme les oiseaux marins.

le saviez-vous ?

Où trouver l'animal ?

Malgré sa taille, la méduse fait bien partie du plancton, c’est-à-dire qu’elle se laisse entrainer par les courants. Elle vit en pleine mer, le plus souvent dans les 20 premiers mètres de profondeur mais les vents et les courants peuvent la ramener vers les côtes.

Cette méduse se rencontre du cercle polaire arctique au Pacifique nord (du Japon à la Californie) et en Atlantique nord (dans le Saint-Laurent, au nord des Etats-Unis et au nord de l’Europe). En France, on la rencontre en Manche et mer du Nord.

Comment la reconnaît-on ?

La méduse crinière de lion Cyanea capillata doit son nom à son grand nombre de fins tentacules qui évoquent une chevelure. Le mot latin capillata signifie d’ailleurs chevelu. Au milieu de ces tentacules (parfois 800 !) se trouvent 4 bras oraux ondulés. Le diamètre de son ombrelle varie de 50 à 100 cm ; dans les eaux les plus froides, le diamètre peut atteindre 2 mètres. Ce qui fait de la méduse crinière lion de mer l’une des plus grandes méduses au monde.

L’ombrelle est divisée en 8 lobes qui alternent avec 8 rhopalies, qui sont les organes des sens des méduses. La couleur des méduses varie avec l’âge : les jeunes méduses sont roses ou jaunes, les plus vieilles ont une couleur plus foncée allant du rouge à l’orange brun.

Elle possède des millions de cnidocytes dans ses tentacules. Ces organes sont dotés d’un cil qui, au contact de la proie (ou de la peau d’un baigneur) déclenche un minuscule harpon qui diffuse du venin. C’est ainsi que la méduse paralyse ses proies, poissons, crustacés et autres méduses. Celles-ci sont ensuite acheminées des tentacules aux bras oraux vers la bouche.

Quelle est sa particularité ?

La méduse crinière de lion est très urticante, surtout les individus qui ont atteint leur taille maximale, soit à la fin de l’été et de l’automne. Même échouée, les tentacules des méduses peuvent continuer à provoquer des brûlures pendant quelques heures. Près des côtes métropolitaines, cette espèce serait moins dangereuse.

Où le trouver dans Nausicaá ?

voyage en haute mer

Cyanea capillata méduse crinière de lion

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Un traité sur la biodiversité en haute mer

Plus de 80 Etats rassemblés aux Nations-Unies à New York ont déjà signé le traité international sur la protection de la biodiversité en haute mer.

banc de mérous ile de malpelo

Article

LINEUP OCEAN dans le grand bassin de Nausicaá

Plongée dans le grand bain pour LINEUP OCEAN, startup incubée au Blue Living Lab de Nausicaá !

Article

Phoque gris ou veau marin : comment reconnaître les phoques de la Côte d’Opale ?

Pour observer les phoques de la Côte d’Opale, savoir distinguer les phoques gris des veaux marins est un plus !