méduse aurélie Aurelia aurita

La méduse aurélie

  Méduses & les cténaires

méduse aurélie Aurelia aurita

Fiche d'identité

méduse aurélie

Nom scientifique :
Aurelia aurita
Famille :
Ulmaridae
Classe :
Scyphozoa
Phylum :
Cnidaria
Année de description :
Linnaeus, 1758
Statut UICN :
NE - Non évaluée
Distribution :

Cette méduse est très répandue dans tous les océans, sauf dans les eaux très froides des pôles Nord et Sud.

Lieu de vie :

Présente dans tous les océans, la méduse Aurélie évolue souvent à la surface de l'eau.

Taille :

Son ombrelle évasée atteint 40 cm de diamètre.

Alimentation :

Larves de hareng et de petits crustacés. Elle peut également manger d’autres méduses et même ses propres larves.

méduse aurélie Aurelia aurita
 

A Nausicaá, les premiers bébés méduses Aurélie sont nés en 1995.

Le cycle de vie d’une méduse comporte deux phases. La première est la phase fixée où le polype se fixe sur une pierre au fond de la mer. La deuxième phase libre commence au changement de saison. Le polype se détache de son substrat et se transforme en une minuscule méduse qui va grossir pour devenir adulte. Après fécondation entre deux méduses adultes, une nouvelle larve va se déposer sur le fond et c’est reparti pour un tour !

le saviez-vous ?

Où trouver l'animal ?

Cette méduse vit dans tous les océans. La méduse Aurélie évolue souvent à la surface de l'eau, portée par les courants en pleine mer ou près des côtes. On la rencontre ainsi parfois dans les ports. Les températures estivales sont propices aux développement des larves.

Comment la reconnaît-on ?

Cette méduse est de couleur blanche-bleutée translucide. Au centre de leur ombrelle, on observe une sorte de trèfle à 4 feuilles: chez les mâles, il est de couleur violette, chez les femelles il est blanchâtre. Son ombrelle évasée atteint 40 cm de diamètre.

Quelle est sa particularité ?

  • Elle possède un appareil digestif entre les tentacules, des organes sensibles à la lumière, des muscles et des nerfs.
  • Elle possède également des cellules urticantes qui délivrent du venin.
  • Les méduses font partie du plancton.
  • Bien qu’elles se laissent généralement dériver, portées par les courants, elles disposent aussi d’une sorte de propulsion par réaction. Elles nagent en contractant leur ombrelle pour en faire sortir l’eau. Ensuite, leurs muscles se relâchent et l’ombrelle s’ouvre à nouveau. La méduse Aurélie flotte, nage mais ne peut résister aux courants marins.
  • Afin d’assurer sa croissance et sa reproduction, une méduse doit consommer plusieurs fois son poids en nourriture par jour.
  • Les méduses sont des cnidaires comme les anémones et le corail. Elles sont composées d'eau à 95%.

Où le trouver dans Nausicaá ?

des rivages et des hommes

méduse aurélie Aurelia aurita

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Tribune de Nausicaá sur les grands fonds marins

Face à la menace de l’exploitation minière des grands fonds marins, mobilisons-nous pour leur protection !

Faune abyssale ifremer

Article

Géographie des abysses : à quoi ressemblent les grands fonds marins ?

Imagine-t-on que sous la surface de l’océan se trouve un monde fait de plaines, de monts sous-marins, de fosses et de volcans ?

Article

Grands fonds marins : leur avenir toujours en suspens !

L'avenir des grands fonds marins en jeu à l’AIFM : moratoire ou exploitation minière ?