La méduse tachetée d'Australie

  Méduses & les cténaires

la méduse tachetée d'Australie Phyllorhiza punctata

Fiche d'identité

la méduse tachetée d'Australie

Nom scientifique :
Phyllorhiza punctata
Famille :
Mastigiidae
Classe :
Scyphozoa
Phylum :
Cnidaria
Année de description :
Lendenfeld, 1884
Statut UICN :
NE - Non évaluée
Distribution :

Originaire d’Australie, on la trouve autour des îles Hawaï, dans les Caraïbes, au Sud de la Californie.

Lieu de vie :

Elle vit principalement dans des eaux tempérées près des côtes, des estuaires et dans les zones portuaires.

Taille :

Son ombrelle mesure entre 30 et 50 cm de diamètre

Alimentation :

Zooplancton, œufs ou larves de poissons et de petits poissons.

la méduse tachetée d'Australie Phyllorhiza punctata
 

Elle est surnommée la « cloche flottante » en raison de la forme de son ombrelle.

La méduse tachetée d’Australie consomme énormément de plancton. Là où elle devient envahissante, elle peut modifier les réseaux alimentaires et affecter les organismes qui se nourrissent de plancton.

Selon les scientifiques, la méduse tachetée d’Australie pourrait ingérer plus de 2 000 œufs par jour. Les méduses sont des cnidaires comme les anémones et le corail.

le saviez-vous ?

Où trouver l'animal ?

Elle vit principalement dans des eaux tempérées près des côtes, des estuaires et dans les zones portuaires. On peut l’apercevoir nager près de la surface.

Comment le reconnaît-on ?

Cette méduse d’Australie est reconnaissable à son ombrelle bleutée tachetée de points blancs. Elle possède 8 bras oraux dont les terminaisons se ramifient et prennent la forme d’un chou-fleur. Ses tentacules sont situés à l’extrémité de ces bras oraux.

Comme toutes les méduses, la méduse tachetée d’Australie possède des tentacules urticants mais elle n’est pas considérée comme dangereuse pour l’humain. Son ombrelle mesure entre 30 et 50 cm de diamètre mais elle peut atteindre une taille record de 70 cm.

Quelle est sa particularité ?

Elle a été introduite accidentellement dans le golfe du Mexique. Selon certaines sources, elle aurait été transportée dans les réservoirs d’eau des bateaux. Elle est aujourd’hui considérée comme une espèce invasive : sa prolifération entraîne la diminution de larves et d’œufs de poissons.

Où le trouver dans Nausicaá ?

dans l'oeil du climat

méduse tachetée d'australie Phyllorhiza punctata

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Tribune de Nausicaá sur les grands fonds marins

Face à la menace de l’exploitation minière des grands fonds marins, mobilisons-nous pour leur protection !

Faune abyssale ifremer

Article

Reproduction et préservation de la biodiversité 

A Nausicaá la préservation de la biodiversité passe par la reproduction.

Article

Qu’est-ce qu’un nodule polymétallique ?

Découvrir ces concrétions minérales dont la potentielle exploitation est actuellement en discussion au sein de l'AIFM.