Arapaima gigas

Fiche d'identité

L'arapaïma

Nom scientifique :
Arapaima gigas
Famille :
Osteoglossidae /Arapaimidae
Classe :
Actinopterygii
Phylum :
Chordata
Année de description :
Schinz, 1822
Statut UICN :
DD - Données insuffisantes
Distribution :

L’arapaïma vit en Amérique du Sud.

Lieu de vie :

L’arapaïma vit en eau douce, dans le fleuve Amazone et ses grands affluents.

Taille :

L’arapaïma mesure 2,5 mètres de long en moyenne pour un poids de 200 kg.

Alimentation :

Il se nourrit de poissons mais varie son menu en capturant des oiseaux. Il les saisit en bondissant hors de l’eau.

Programme de conservation :

Il bénéficie de mesures de protection et de contrôle concernant son commerce.

Arapaima gigas
 

Les arapaïmas de NAUSICAA viennent d’une ferme aquacole au Pérou.

Et ils prennent un malin plaisir à asperger d’eau les soigneurs passant à leur portée.

Le saviez-vous ?

La reproduction des arapaïmas se produit en période de crue mais c’est lorsque l’eau se retire qu’ils creusent leur nid sur un fond sableux. Une femelle pond en moyenne 47 000 œufs. Après l’éclosion, les minuscules poissons, attirés par une phéromone, restent autour de la tête des parents.

Où trouver l'animal ?

L’arapaïma vit en eau douce, dans le fleuve Amazone et ses grands affluents.

Comment le reconnaît-on ?

Il est souvent cité comme le plus grand poisson d’eau douce. Sa taille maximale peut atteindre 5m.

Quelle est sa particularité ?

Ce poisson est aussi connu pour ses nombreuses caractéristiques primitives telles que ses écailles osseuses qui le protègent des attaques de piranhas. Bien qu’il dispose de branchies, l’araïpama est capable de respirer de l’air à la surface. Cela lui permet de survivre dans des eaux mortes, dépourvues d’oxygène.

Menace et mesure de protection

La chair de l’arapaïma représente un apport alimentaire et est très recherchée par la population locale. Ses dents sont également utilisées pour la confection de bijoux et d’outils.

Où le trouver dans Nausicaá ?

des rivages et des hommes

Arapaima gigas

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Tribune de Nausicaá sur les grands fonds marins

Face à la menace de l’exploitation minière des grands fonds marins, mobilisons-nous pour leur protection !

Faune abyssale ifremer

Article

Reproduction et préservation de la biodiversité 

A Nausicaá la préservation de la biodiversité passe par la reproduction.

Article

Qu’est-ce qu’un nodule polymétallique ?

Découvrir ces concrétions minérales dont la potentielle exploitation est actuellement en discussion au sein de l'AIFM.