Troisième session pour un traité mondial contre la pollution plastique

Les nations du monde se sont réunies au Kenya du 13 au 19 novembre 2023 pour s’accorder sur un traité contre la pollution liée au plastique.

plastique

Comment éviter dans l’avenir un océan de plastique, alors que chaque année 400 millions de tonnes de déchets plastiques polluent la nature et que chaque minute 15 tonnes de plastiques sont rejetées dans l’océan ?

Troisième session de négociations pour lutter contre la pollution plastique

Réunis à Nairobi au Kenya du 13 au 19 novembre dernier, 1 900 délégués de 161 nations ont travaillé sur une proposition de texte. Il s’agissait de la troisième réunion de négociations.

Deux sont encore prévues avant la finalisation du traité prévu en 2024 mais les désaccords restent nombreux. La prochaine session de négociation se déroulera du 21 au 30 avril 2024 à Ottawa (Canada) et la dernière session de négociation aura lieu du 25 novembre au 1er décembre 2024 à Busan en Corée.

Certains pays producteurs de pétrole (à la base de la fabrication du plastique) comme l’Arabie saoudite, l’Iran ou la Russie n’ont pas voulu d’engagement sur une date et sur l'ampleur de la baisse de production de plastique.

Que deviennent les plastiques rejetés dans l'océan ?

Les plastiques rejetés dans les océans se fracturent ensuite en microplastiques. Ils s’accumulent dans les sédiments marins ou sont avalés par les animaux et contaminent la chaine alimentaire, menaçant la santé humaine et celle des écosystèmes.

Pour lutter contre ce fléau, les Nations Unies ont entamé depuis 2022 des discussions pour parvenir à un accord international qui vise à limiter la pollution plastique.

Réduire les déchets plastiques

Aujourd’hui, 81% des produits en plastique dans le monde sont jetés et seulement 9 % de ces déchets sont recyclés.

Si un meilleur recyclage est essentiel, il doit s’accompagner d’une réduction très rapide des déchets. Si rien n’est fait, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estime que la production mondiale de déchets devrait presque tripler d’ici à 2060.

TREASURE - réduction des rejets de plastique dans la mer du Nord

Nausicaá participe avec 15 partenaires dans 5 pays au projet européen TREASURE qui vise à la réduction des rejets de plastique dans la mer du Nord.

Dans le cadre de ce projet, Nausicaá met son expertise en médiation environnementale, en cocréation par l’implication des usagers dans la conception de futurs outils technologiques et de services en communication au service du partenariat.

Autres articles du Mag

banc de mérous ile de malpelo

Un traité sur la biodiversité en haute m...

Haute Mer 6mn

Plus de 80 Etats rassemblés aux Nations-Unies à New York ont...

milieu polaire

Pôles, glaciers et changement climatique

Pôles 5mn

A l’occasion du One Planet – Polar Summit, essayons de compr...

quelles menaces pour l'ours polaire ?

Comment sauver l’ours polaire en danger ...

Biodiversité marine 4mn

L’ours polaire est parfois considéré comme un mammifère mari...