Voyage en Haute Mer – Espace 12 : Le grand spectacle de l’Océan

À travers une immense baie, laissez-vous immerger dans le bleu des hautes mers, au cœur de la nouvelle exposition. Vous êtes au plus près d’espèces originaires du Pacifique, comme la raie manta ou encore le requin marteau. La faune visible à travers la grande baie évoquent les fonds sous-marins que l’Homme n’a pas souvent la chance de découvrir d’aussi près. 

Grande baie Nausicaa avec raie manta

Pour réaliser ce défi, Nausicaá a reconstitué l’environnement autour de l’île de Malpelo, au large de la Colombie. De la surface aux profondeurs, la biodiversité est d’une richesse stupéfiante. Cachés dans les coraux près de la surface ou dans les grottes des abysses, les poissons trouvent dans ce refuge naturel un véritable paradis.  

Le spectacle grandiose du plus grand aquarium d’Europe se déroule sous vos yeux à travers une baie vitrée digne des plus grands écrans de cinéma. Cette fenêtre sur le monde mystérieux de l’Océan a parcouru plus de 2 000 km depuis l’Italie où elle a été construite. Pesant 54 tonnes, et faisant plus de 5 m de haut et 20 m de long, cette baie d’un seul tenant est une prouesse technique et scientifique.

Les animaux de l’exposition

Raie mantaLA RAIE MANTA

La raie manta est la plus grande raie du monde. D’une envergure pouvant atteindre 8 m de long, cette immense raie peut peser jusqu’à 1,8 tonnes ! Pour trouver son repas, souvent composé de plancton, de petits poissons ou de crustacés, elle reste en surface dans les zones tropicales et les zones tempérées chaudes de l’Atlantique.

En savoir plus sur la raie manta

 

Requin marteauLE REQUIN MARTEAU

La tête particulière de ce requin lui permet d’avoir une vision à 180° avec une excellente évaluation des distances. Victime du braconnage et de la pêche comme beaucoup de requins, il se déplace en banc et retrouve ses semblables au large de l’île de Malpelo, lieu de rassemblement pour l’espèce. Pouvant atteindre 4 m à l’âge adulte, les plus jeunes ne mesurent pas plus de 60 cm, et se réfugient dans les lagunes et les mangroves pour échapper à leurs prédateurs.

En savoir plus sur le requin marteau

 

Banc de Harengula clupeolaLES SARDINES

Avec ses 20 cm de long, la sardine passe son temps entourée de ses congénères. Elle évolue en bancs très compacts, qui peuvent atteindre 7 km de long, 1,5 km de large ! Cette masse de poissons attire les prédateurs qui profitent de fabuleux festin. Les sardines d’un même banc sont parfaitement synchronisées, permettant d’échapper plus facilement aux prédateurs.

En savoir plus sur les sardines

 

Raie aigleLA RAIE-AIGLE OCELLÉE

La raie-aigle vit aussi bien sur le fond qu’en pleine mer, dans les eaux côtières et dans les estuaires entre 1 et 100 mètres de profondeur, mais plus généralement entre 20 et 25 mètres de profondeur.

La raie-aigle ocellée évolue en banc de plusieurs dizaines d’individus mais parfois en couple ou même seule. Elle nage en remuant lentement et avec amplitude ses ailes pectorales, ce qui donne l’impression d’un vol plus que d’une nage. La raie-aigle se nourrit de gastéropodes, de mollusques, de crustacés, de vers, de pieuvres et de poissons. Elle peut atteindre 3 mètres d’envergure et peser jusqu’à 200 kg.

En savoir plus sur la raie-aigle ocellée

 

 

LA RAIE PASTENAGUE VIOLETTE

Cette raie pastenague est repérable à sa couleur violette. On la trouve dans les zones tropicales et tempérées.
La raie pastenague violette est une espèce pélagique qui évolue généralement depuis la surface jusque 100 mètres de profondeur. Elle doit son nom à sa couleur violette, violet ou bleu-vert foncé dorsalement et ventralement.

En savoir plus sur la raie pastenague violette
 

 

 

Découvrez les autres espaces de Nausicaá

Plongez au coeur de l’expérience Nausicaá