Publié le 14 mai 2020

Nulle part ailleurs vous ne découvrirez un tel édifice ! En ville haute de Boulogne-sur-Mer, Notre-Dame étonne par sa grandeur et son style unique.

 

Inclassable

La Basilique Notre-Dame à Boulogne-sur-mer. Licence CC By 3.0/Wikimedia. Auteur : M_RyckaertOn pourrait s’amuser à dire qu’elle a traversé le temps sans encombres et que son architecture est un modèle d’art gothique mais ça serait non seulement mentir, et surtout lui ôter tout son caractère ! La basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer sort des standards et c’est bien tout ce qui fait son charme. Inspirée de Saint-Paul de Londres, de Saint-Pierre de Rome, du Panthéon et des Invalides, son architecture est une curiosité à elle toute seule. Inclassable, Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer étonne avec son style éclectique unique. Sa coupole à double tambour culmine à 101 mètres de hauteur, un vrai repère pour qui veut découvrir les joyaux de la haute ville !

 

A l’origine : un miracle

L’histoire de Notre-Dame est digne d’un roman de Ken Follet ! Selon la légende, une embarcation sans équipage ni voilure et transportant une statue de la Vierge accosta à Boulogne au VIIème siècle. Alors que la barque s’échoue sur le rivage, la Vierge apparaît à quelques habitants. Dès lors, la cité devient le lieu d’un grand pèlerinage, l’un des plus importants d’Europe au Moyen-âge. Pendant les croisades, les chevaliers passent par Boulogne pour faire bénir leurs épées avant de prendre le chemin de Jérusalem. Saint-Louis, Louis XI, François Ier, Henri VIII, Louis XIV, Napoléon III… On dénombre pas moins de quatorze rois de France et cinq rois d’Angleterre venus en personne la prier !

 

De fabuleux trésors

C’est au XIème siècle, que Sainte Ide fait édifier une église à la gloire de la Vierge Nautonière en remplacement d’un sanctuaire plus modeste. Détruite et saccagée à plusieurs reprises, Notre-Dame est reconstruite dans son état actuel au XIXe siècle par l’abbé Haffreingue. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’abbé-architecte (autodidacte !) a vu les choses en grand pour la belle. Si l’extérieur surprend, l’intérieur abrite lui aussi son lot de belles surprises : le maître-autel des princes Torlonia, chef-d’oeuvre de la mosaïque italienne du XIXème siècle, composé de 147 variétés de marbres et métaux précieux, la statue du Roi David, le Buffet des Grandes Orgues, le retable du sacré coeur, une chaire de vérité, des fresques… Sans oublier sa crypte unique, l’une des plus grandes de France, qui vaut à elle seule le déplacement.

Découvrez la côte d’opale avec Nausicaá

plongez au coeur de l’expérience Nausicaá