Le poisson rasoir

Le poisson rasoir

  Poissons tropicaux de récif

Le poisson rasoir

Fiche d'identité

Le poisson rasoir

Nom scientifique :
Aeoliscus strigatus
Famille :
Centriscidae
Classe :
Actinoptérygien
Phylum :
Chordata - Cordés
Année de description :
Günther, 1861
Statut UICN :
DD - Données insuffisantes
Distribution :

Indo-pacifique – « depuis Aldabra et les Seychelles jusqu’e Nouvelle-Calédonie, du Japon à la Grande Barrière de Corail.

Lieu de vie :

Entre 1 et 35 m de profondeur

Taille :

15 cm en moyenne

Alimentation :

Ils se nourrissent de zooplancton : crustacés planctoniques (tels que petits copépodes) et larves de poissons osseux.

Où le trouver dans Nausicaá ?

DES RIVAGES ET DES HOMMES

Histoires d’îles

Le poisson rasoir

Le saviez-vous ?

Ils évoluent en bancs bien synchronisés et sont aussi appelés poisson-couteau strié ou poisson-crevette strié.

Les juvéniles, quant à eux, peuvent être pélagiques.



Les poissons rasoirs aiment se réfugier entre les épines des grands oursins.

Le poisson rasoir
 

Les poissons rasoirs présentés à Nausicaa sont nés dans un aquarium partenaire

Où trouver l'animal ?

On le retrouve près du fond, récifs coralliens (et plus particulièrement au milieu du corail branchu, des gorgones, des antipathaires), dans les zones d’herbiers et d’algueraies, entre 1 et 35 m de profondeur. Tout comme les apogons de Banggai (Pterapogon kauderni), les poissons rasoirs aiment se réfugier entre les épines des grands oursins tels que les oursins-diadèmes (Diadema setosum).

Comment le reconnaît-on ? 

 Cette famille de poissons dispose d’un corps fin couvert de plaques osseuses et possédant une carène ventrale. Poisson grégaire, il évolue en groupe qui se déplace de façon synchronisée. Sa forme fuselée lui permet de se cacher notamment dans les algues ou les herbiers et d’échapper ainsi aux prédateurs. Ils évoluent en bancs bien synchronisés et sont aussi appelés poisson-couteau strié ou poisson-crevette strié. Ils se reconnaissent à leur épine dorsale articulée qui semble cassée au milieu.

Quelle est sa particularité ? 

Ils se tiennent à la verticale et nagent toujours la tête en bas et, face à un éventuel prédateur, ils se présentent de préférence par la tranche.

Le Mag Océan

Parcourez notre Mag Océan

A la une

Tribune de Nausicaá sur les grands fonds marins

Face à la menace de l’exploitation minière des grands fonds marins, mobilisons-nous pour leur protection !

Faune abyssale ifremer

Article

Les grands fonds marins, les alliés du climat

Exploiter les grands fonds marins, c’est toucher au climat.

Article

Explorer les abysses : la nouvelle aventure du fond des mers

Les nouvelles technologies sous-marines pour explorer les grands fonds.