Publié le 23 juin 2020

Qu’est-ce que le GIEC ?

Le GIEC, Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat existe depuis 1988. Il a été créé afin de « de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. »

Le GIEC publie régulièrement des rapports d’évaluation. Depuis 1988, 5 rapports ont paru. La publication du 6e rapport d’évaluation est prévue pour 2020.

En septembre 2019,  le Rapport spécial du GIEC sur l’océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique est publié. Les scientifiques y analysent l’évolution du climat en fonction de l’océan, notamment  le réchauffement de l’océan, le lien entre changement climatique et Océan Austral, l’élévation du niveau de la mer, les événements extrêmes et la désoxygénation des eaux marines.

En savoir plus sur le rapport spécial du GIEC sur l’océan et la cryosphère

Le réchauffement global qui résulte de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines provoque de nets changements, parfois irréversibles à l’échelle des sociétés humaines, des milieux océaniques et de la cryosphère. L’impact de ces changements se fera sentir du sommet des montagnes jusqu’aux grands fonds océaniques, entraînant des bouleversements des conditions de vie et des risques sans précédents pour les organismes vivants, les écosystèmes et les communautés humaines.

L’océan a absorbé plus de 90 % de l’excès de chaleur et environ 30 % des émissions de CO2 liés aux activités humaines, ce qui a limité l’amplitude de la hausse de température de l’atmosphère. Mais il est affecté par un réchauffement constant de l’eau de mer, l’acidification et la désoxygénation de l’océan, ainsi qu’une réduction des glaces et des terres gelées.

En 2007, le GIEC reçoit le prix Nobel de la Paix pour son action, reconnaissant ainsi l’importance d’accroître et de diffuser les connaissances sur les changements climatiques liés aux activités humaines. Ce savoir permet la mise en place de politiques pour limiter et contrer les effets du réchauffement planétaire. Préserver le climat, c’est préserver la paix dans le monde.

A retenir :
  • L’océan se réchauffe à un rythme qui s’accélère. Cela provoque l’apparition de vagues de chaleur océaniques qui ont un impact majeur sur la biodiversité marine.
  • Le niveau de la mer augmente plus vite que les précédentes prévisions. D’ici à la fin du siècle, il pourrait augmenter chaque année de 1,5 cm avec une hausse globale de 110 cm.
  • L’océan perd de l’oxygène ce qui pourrait mener à une perte de 15 % de la biomasse globale des animaux marins d’ici 2100.
A lire : qu’est-ce qu’une COP ?

 

Fonte des glaces, montée des eaux, ouragans, incendies… un voyage spectaculaire vous attend à partir du 25 juillet : 430m2 de projections du sol aux murs et une immersion sonore pour découvrir et vivre les effets du réchauffement climatique ! Une immersion totale pour comprendre votre pouvoir d’agir au quotidien.

En savoir plus sur l’exposition Dans l’œil du Climat

 

 

 

 

Crédit photos : Pixabay, Shreib-Engel-Pixabay

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ