Publié le 30 avril 2020

Entre son immense plage, son riche patrimoine et son étonnant parc perché au-dessus de la mer, Le Portel est la station de toutes les surprises !

Traditions maritimes

Dans le Boulonnais, les stations balnéaires se succèdent mais ne se ressemblent pas. A chacune ses pépites et son lot de surprises à découvrir. Abrité par la rade de Boulogne-sur-Mer, Le Portel affiche plusieurs visages. Celle d’abord d’un ancien port de pêche aux traditions maritimes encore très ancrées dans le coeur des habitants. Les flobarts, petits bateaux à fond plat emblématiques de la côte d’Opale, jouent les vedettes sur la plage. D’irréductibles pêcheurs partent en mer devant les yeux ébahis du quidam qui s’étonne de voir ces curieux bateaux acheminés sur le sable par tracteurs.

Une plage immense

Le Portel, c’est aussi une plage immense, aussi belle à marée basse qu’à marée haute. Des kilomètres de sable fin à perte de vue. On y croise des familles, des marcheurs, des sportifs mais aussi des pêcheurs à pied. La plage se révèle propice à la pêche aux moules, notamment autour du Fort de l’Heurt. L’édifice borde le plus grand gisement naturel de la côte d’Opale !

 

Un patrimoine remarquable

Sachez pour la petite histoire que le fort de l’Heurt fut construit en 1803 pour protéger le camp de Boulogne -Napoléon s’était alors mis en tête de conquérir l’Angleterre- et qu’il n’est pas le seul fort sur la commune ! Au pied du phare et son escalier en colimaçon (!), celui d’Alprech fut quant à lui construit de 1875 à 1880, par le Général du génie Séré de Rivières. Il abritait des casemates pour le logement d’une centaine d’hommes, des magasins et une poudrière. Bonne nouvelle : il se visite !

 

Le parc de la falaise

Vue sur la plage depuis la falaise du PortelAvec de nombreux parcs et jardins, la station se prête à merveille aux joies de la balade. Surplombant la mer, le Parc de la Falaise offre à lui seul 27 hectares de détente entre ses étangs et ses terrains de loisirs. C’est incroyable l’ambiance qui règne dans ce jardin ! Il est divisé en deux parties : une première pour se distraire avec mini-golf, sentiers de promenade, parcours sportifs, terrain de bi-cross et aire de jeux, et une deuxième laissée volontairement sauvage pour préserver la biodiversité, il abrite pas moins de 255 espèces d’oiseaux. Mention spéciale pour le panorama !

 

Découvrez  la côte d’opale

plongez au coeur de l’expérience Nausicaá