Publié le 15 mai 2020

Napoléon Bonaparte a marqué les esprits à Boulogne-sur-Mer. La colonne de la Grande Armée reste la plus impressionnante preuve de son passage. 

Un immanquable du patrimoine napoléonien

Tel un phare, on l’identifie des kilomètres à la ronde. Sur les hauteurs de Wimille, la colonne de la Grande Armée suscite la curiosité des promeneurs. Et pour cause ! Haute de 53 mètres, elle est surmontée de la statue de l’empereur Napoléon en petit Caporal, tournant le dos à l’Angleterre. Au sommet, vous embrassez une vue époustouflante sur le Boulonnais et le parc paysager qui entoure l’édifice.

 

La conquête de l’Angleterre

Que raconte cet impressionnant monument ? La colonne de la Grande Armée demeure le plus impressionnant témoignage du « camp de Boulogne ». En 1803, Napoléon, qui s’est mis en tête d’envahir coûte que coûte l’Angleterre, installe son armée des Côtes de l’Océan à Boulogne-sur-Mer. 120 000 hommes sont acheminés sur place. Pendant deux ans, il va transformer le littoral et tout mettre en oeuvre pour réussir sa conquête mais ne parviendra jamais à ses fins. En 1805, il lève le camp.

 

A l’origine : la Légion d’Honneur

La colonne de la Grande Armée ne commémore donc pas une victoire. Elle rappelle en réalité un épisode incontournable du camp de Boulogne. Le 16 août 1804, se déroule à Boulogne la plus grande remise de croix de la Légion d’honneur (créé deux ans plus tôt par Napoléon) jamais réalisée. L’objectif : encourager les soldats. Au lendemain de la grande décoration, ces derniers décident d’ériger un monument en l’honneur de Napoléon : la Colonne de la Grande Armée.

 

A la gloire de Napoléon

Chaque soldat a fait le sacrifice d’une demi-journée de solde par mois (une journée entière pour les officiers) pour financer la construction. A l’origine, la statue de Napoléon ne tournait pas le dos à l’Angleterre. De face, l’empereur s’avérait bien plus menaçant. Mais au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le général de Gaulle a souhaité une statue moins belliqueuse…

 

L’histoire napoléonienne à portée de main

A l’entrée du domaine, le musée présente un grand nombre d’éléments historiques : la statue d’origine en bronze de Napoléon ainsi que des documents d’archives retraçant l’histoire du monument et de la Légion d’honneur.

 

Terre d’histoire

Plongez au coeur de l’expérience Nausicaá