Publié le 17 septembre 2019

Logo NAUSICAA Boulogne sur Mer

Philippe VALLETTE, Directeur général de NAUSICAA

Intervention à la Conférence intergouvernementale

sur la biodiversité marine de la Haute Mer,

c’est-à-dire des zones au-delà des

juridictions nationales (BBNJ), Nations Unies 

Mardi 27 août 2019

 

Philippe VALLETTE, Directeur général de NAUSICAA, membre de la délégation du Réseau Océan Mondial, est intervenu mardi 27 août aux Nations Unies pour souligner l’importance du rôle des aquariums lors de la Conférence intergouvernementale sur la biodiversité marine des zones au-delà des juridictions nationales (BBNJ). Au cours de son intervention, Philippe VALLETTE a souligné l’importance de la sensibilisation du grand public et de tous les acteurs concernés, publics et privés, aux richesses et ressources de la Haute Mer pour encourager son usage durable et équitable.

Avec une audience de plus de 700 millions de visiteurs annuels dans le monde, le rôle des aquariums dans la sensibilisation du public sur les enjeux majeurs du 21ème siècle est essentiel. Ils ont également un rôle important d’interface entre le public et les décideurs. Ils sont le relais des citoyens de l’Océan et aujourd’hui ils s’unissent afin d’inciter à prendre les bonnes décisions pour que l’humanité puisse continuer à bénéficier des bienfaits et services rendus par les océans.

 

Appuyer le renforcement des compétences pour la préservation de la biodiversité en Haute Mer

La conférence était organisée autour des quatre objectifs de la négociation : mieux connaître l’impact de nos activités sur l’environnement, mieux protéger les zones vulnérables, partager de manière équitable les bénéfices des ressources génétiques et développer la formation et les compétences.

Or ce dernier objectif conditionne la réussite des trois premiers. C’est pour cela que le groupe de travail informel « Les Amis du renforcement des compétences pour la préservation de la biodiversité marine des zones au-delà des juridictions nationales (BBNJ) » a été créé. Il s’est réuni pendant la conférence afin d’attirer l’attention des délégations sur le rôle central que vont jouer le renforcement des capacités et le transfert des technologies pour atteindre les principaux objectifs du nouvel accord. Il s’agit d’une initiative du Forum Global des Océans.

Cela nécessitera la mise en place de structures aux niveau mondial, national et régional avec un financement adéquat et stable.

 

NAUSICAA, Centre National de la Mer, à Boulogne-sur-Mer

NAUSICAA est bien plus qu’un aquarium. La mission du Centre est avant tout de sensibiliser le public à une meilleure gestion des Océans et de leurs ressources.

L’engagement dont NAUSICAA fait preuve lui a d’ailleurs permis d’obtenir le label de Centre d’Excellence de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO en 1999. NAUSICAA est membre fondateur du Réseau Océan Mondial, association accréditée comme observateur auprès des Nations Unies, et partenaire du Forum Mondial pour l’Océan.

Depuis quelques années déjà, nous travaillons autour du concept de Blue Society. La Blue Society, c’est penser que les Océans ont un immense potentiel qui nous offre des opportunités pour vivre mieux. C’est définir le cadre d’une nouvelle gouvernance de l’Océan et exploiter le monde marin de façon durable, c’est-à-dire en bénéficiant de ses intérêts sans entamer son capital.

NAUSICAA est acteur de la Blue Society en encourageant une utilisation durable de l’Océan, en s’impliquant dans des actions concrètes, en imaginant des programmes de conservation tel que Mr.Goodfish ou en créant un living lab. de la mer destiné aux porteurs de projets innovants.

 

Pour plus de renseignements, contacter le service Communication/Presse
NAUSICAA, Centre National de la Mer – Boulogne-sur-Mer
Tél. : 06.71.06.14.22 – e-mail : communication@www.nausicaa.fr

Crédit bandeau : Shreib – Engel – domaine public / Pixabay

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ