Ludwig Coulier est soigneur à Nausicaa. Pour la troisième fois il rejoint l’association Megaptera pour une nouvelle « mission requin-baleine ». Les objectifs de la mission : la photo-identification et la pose de balises pour mieux connaitre le plus grand poisson du monde. Avant son départ, Ludwig a répondu à nos questions.

– Vous avez déjà participé à des missions avec Megaptera sur des requins-baleines. En quoi est-ce important pour Nausicaá ?

« Nausicaá est engagé auprès de l’association Megaptera et son partenaire TERIA afin de mieux connaitre et protéger le requin-baleine et préserver la biodiversité. Le but de cette mission est aussi, au-delà d’élargir les connaissances sur le milieu de vie et les déplacements de ces requins-baleines, de sensibiliser le public à la disparition des requins en général et d’expliquer comment chacun de nous peut changer les choses. »

– Quel est l’objectif de cette mission ? Qu’allez-vous observer en particulier ?

« Cette mission sert à accumuler des données pour étudier les comportements, habitudes et déplacements du requin-baleine, qui, malgré sa taille imposante est encore peu connu. Pendant la semaine d’expédition, nous profitons des plongées pour photographier les requins-baleines afin de les identifier.

La pose de la balise permet ensuite de transmettre les données par satellite lorsque le requin remonte proche de la surface. Ces données nous indiquent où se trouve l’animal et nous informent sur la température de l’eau où il se trouve. » 

– Comment se déroule une pose de balise sur un requin baleine ?

« Pour pouvoir placer une balise sur le requin baleine, nous plongeons avec palmes, masque et tuba dans les premiers mètres sous la surface pour les approcher, le plus discrètement possible sans les déranger. La balise est placée précisément au niveau de la nageoire dorsale pour le plus grand respect de l’individu. »

 

 

 

 

 

Crédit photos bandeau : H. Al-Qallaf-Megaptera

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ