Publié le 26 mai 2021

Les dunes de la Slack à Wimereux, un patrimoine naturel exceptionnel

Non loin de l’aquarium de Nausicaá et à une courte distance de Wimereux, une belle station balnéaire de la Côte d’Opale, dans les Hauts-de-France, s’étalent les dunes de la Slack, qui se trouvent sur le site des Deux Caps, classé Grand Site de France. Si leur sable fin ressemble à celui de la plage de Wimereux, la faune et la flore qui s’y déploient sont tout autres. Ici, point de bouées, de châteaux de sable et de parasols. Le lieu est classé par l’Inventaire national du patrimoine culturel comme une zone spéciale de conservation. Une panne dunaire, une pinède et une plage y cohabitent en symbiose parfaite.

Les dunes doivent leur nom à la Slack, un fleuve côtier long de 22 kilomètres. Les dunes de la Slack sont fragiles. Comme toutes les dunes, elles se sont formées par l’accumulation de grains de sable poussés ici par le vent. Cela explique également pourquoi la dune bouge, au gré de l’humeur du vent. Mais les dunes ne sont pas seulement constituées de grains de sable : elles abritent également des mousses, des lichens, des arbres, autant de plantes qui jouent un rôle fondamental de stabilisation, car leurs racines retiennent le sable. C’est pourquoi il faut faire très attention aux plantes des dunes : il faut veiller à ne pas les écraser en marchant, car cela fragilise les dunes.

La boucle de la Slack, une balade nature pour toute la famille

Le sentier de la boucle de la Slack part du parking à la sortie d’Ambleteuse, en direction de Wimereux, à droite après le pont traversant le petit fleuve côtier. Le chemin mène vers le fort d’Ambleteuse, dont vous pouvez admirer l’architecture massive. Une fois que vous êtes parvenu sur la plage, longez la plage en prenant sur votre gauche. Au bout de 800 mètres, vous trouverez un chemin qui remonte vers les dunes de la Slack. À leur sommet, un magnifique panorama s’offre à vous, sur la ville de Boulogne-sur-Mer et la pointe aux Oies. Poursuivez le chemin jusqu’au parking, puis traversez la route avant de rejoindre un sentier qui vous mène à l’observatoire. De là, vous pourrez admirer la beauté du paysage dunaire. Bientôt, les dunes laissent place à une pinède puis à un chemin aménagé sur une zone humide, où des observatoires vous permettent de contempler la faune.

Les mares que vous apercevez à la surface des dunes sont en réalité des affleurements de la nappe phréatique. Les batraciens viennent se reproduire chaque année dans cette eau douce, appelée « palme dunaire » : grenouilles, crapauds, salamandre, etc. Vous y apercevrez également des libellules aux couleurs chatoyantes : turquoise, rouge rubis, vert émeraude… Prenez ensuite un escalier qui passe sous la route, pour rejoindre votre point de départ.

Le sentier de la pointe aux Oies

De la plage de Wimereux, vous pouvez également vous rendre à la pointe aux Oies à pied, en empruntant une portion du sentier du littoral qui a été récemment réaménagé. Le chemin part de la digue-promenade de Wimereux, en direction du nord. Il fait passer par la pointe de la Rochette, dont la silhouette en forme de tête de chien dissimule en réalité un bunker allemand, construit pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce blockhaus est un des innombrables vestiges du Mur de l’Atlantique, que Hitler souhaitait ériger pour éviter un débarquement allié. Le chemin se poursuit, toujours en direction du nord, jusqu’à la pointe aux Oies. De là, vous pouvez admirer, au nord, Ambleteuse, et notamment son fort, et au sud, la digue Carnot de Boulogne. L’estran laisse voir des traces de la forêt qui occupait cet endroit il y a de cela plus de 12 000 ans.

Crédits Photos pour cette page :  © Eric Desaunois-Département du Pas-de-Calais

Rencontres avec la nature

plongez au cœur de l’expérience Nausicaá