Naissances de l’été : trois raies-guitares sont nées !

 

L’été continue à Nausicaá avec l’annonce de nouvelles naissances. Trois raies-guitares sont nées, deux femelles et un mâle ; leurs parents sont les raies-guitares que vous pouvez voir évoluer dans le bassin de la haute mer.

Un événement exceptionnel

C’est à la fin du mois de juillet que les raies-guitares (Glaucostegus cemiculus) du grand bassin de la Haute Mer ont donné naissance à 3 bébés. Ces naissances qui ne sont pas les premières chez les raies-guitares à Nausicaá restent un événement exceptionnel pour cette espèce menacée d’extinction dans son milieu naturel.

Les raies-guitares de NAUSICAA sont des raies-guitares « fouisseuses » car elles fouillent le sol avec une grande facilité et peuvent s’ensabler de quelques centimètres. Elles cherchent ainsi leur nourriture, des crustacés et de petits invertébrés cachés dans le sable.

A lire : Des raies-guitares dans le bassin de la haute mer

Des soigneurs aux petits soins

Placés dès leur naissance en pouponnière, les nouveau-nés font l’objet d’une attention particulière des soigneurs. Grâce à l’expertise et au savoir-faire de l’équipe, les raies-guitares pourront bientôt rejoindre le grand bassin ou être confiées à des aquariums partenaires dans le cadre d’un programme de reproduction européen dont Nausicaá assure la coordination.

Un programme de reproduction pour les raies-guitares

Âgés d’une dizaine d’années, le mâle et les trois femelles raies-guitares à l’origine de ces naissances ont grandi à Nausicaá et se sont déjà reproduits. Depuis 2009, 50 raies-guitares sont nées. Ces naissances s’inscrivent dans le programme de reproduction coordonné par Nausicaá qui par ailleurs appartient au réseau « raies-guitares » de la Commission de Survie des Espèces de l’IUCN – l’Union internationale pour la conservation de la nature (SSC).

La réussite et le suivi de la reproduction en aquarium améliorent nos connaissances sur les animaux notamment par les échographies des femelles enceintes afin d’observer le développement embryonnaire. Ces connaissances concernant la fertilité de ces espèces participent à leur conservation en milieu naturel.

La participation à des programmes de reproduction s’inscrit pleinement dans la mission de Nausicaá de contribuer à la protection de la vie marine et à la sensibilisation de sa fragilité.

La raie-guitare, une espèce menacée

Présente en mer Méditerranée et sur la façade Atlantique du Portugal à l’Angola, la raie guitare est menacée par les activités humaines. La surpêche, la dégradation de son habitat naturel ainsi que les difficultés de cette espèce à se reproduire ont amené l’UICN à la signaler fin 2018 « en danger critique d’extinction » sur la liste rouge des espèces menacées.

En savoir plus sur la raie-guitare fouisseuse

Mi-raie, mi-requin

Les raies-guitares semblent être un mélange de raies (partie avant) et de requins (partie arrière). Les raies appartenant à la famille des Glaucostegus se caractérisent par un corps très aplati et des nageoires dorsales situées en arrière des pelviennes. La queue est asymétrique et ne comporte pas de lobe inférieur. Les raies-guitares l’utilisent pour nager et avancent tels des requins, alors que les autres raies utilisent leurs nageoires pectorales et « planent » sur l’eau.

 

Crédit photos : Dominique Mallevoy

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ