Bouées et drapeaux sur les plages : quelle est leur signification ?

Le temps des vacances d’été approche et avec elles la perspective, pour certains, de séjours en bord de mer et de journées à la plage.

Mais connaissez-vous la signification des drapeaux de baignade et celle des bouées jaunes ?

Alors, on se baigne ou pas ?

zone de baignade bouée plage drapeaux

CC0 1.0

Les drapeaux de bord de mer de forme triangulaire arborent du rouge, du vert ou de l’orange pour indiquer aux estivants s’ils peuvent se baigner ou pas. Leur présence indique que vous êtes dans une zone surveillée par les nageurs-sauveteurs. L’absence de drapeau en haut du mât signifie qu’il n’y a pas de surveillance de la plage.

Drapeau vert : baignade surveillée – la mer est calme, la baignade est considérée comme ne présentant pas de danger et les sauveteurs sont en poste.

Drapeau orange ou jaune : baignade dangereuse mais surveillée – les sauveteurs sont présents mais les baigneurs doivent être prudents. La baignade n’est cependant pas interdite.

Drapeau rouge : pas de baignade – dans des conditions orageuses ou de vents violents, de vagues, de pollution ou en présence de méduses, la baignade est interdite.

Drapeau violet : en cas de pollution le drapeau violet peut être hissé et interdire l’accès à la plage et à la baignade.

Alors, prêt à piquer une tête ?

À lire aussi : que faire en cas de piqûres de méduse ?

Que signifient les bouées jaunes ?

zone de baignade bouée plage drapeaux

Aappma commonswiki – CC BY-SA 2.5

Maintenant que vous avez vérifié que vous pouviez vous baigner, vous voici les pieds dans l’eau avec autour de vous des bouées jaunes.

À quoi servent-elles ? Les bouées servent à délimiter des zones et des chenaux afin que les baigneurs et les personnes pratiquant des activités nautiques (ski nautique, planche à voile) puissent cohabiter en toute sécurité.

Les zones de baignade surveillée sont délimitées à terre en largeur par des panneaux fixes mentionnant « limite de baignade surveillée » et surmontée d’un fanion bleu. La largeur de la zone surveillée est déterminée par la configuration des lieux et par le nombre de sauveteurs disponibles. En clair, dans ce « couloir » vous vous baignez sous le regard vigilant des nageurs-sauveteurs.

Côté eau, vers le large, la délimitation se fait par des bouées jaunes à 300 mètres du bord de la plage. En Méditerranée, des zones réservent souvent les 100 premiers mètres à l’usage de la baignade exclusivement.

 

zone de baignade bouée plage drapeaux

© www.nageur-sauveteur.com

La zone des 300 mètres est une zone de protection qui correspond à une bande littorale de 300 mètres de largeur dans laquelle la vitesse ne doit pas dépasser 5 nœuds. Cette zone est matérialisée sur son bord extérieur par des bouées jaunes sphériques, localisées à 200 mètres les unes des autres. A l’intérieur de cette zone, il y a des baigneurs mais aussi des activités nautiques. Des zones de bain peuvent y être délimitées elles aussi par des bouées.

Une autre matérialisation de zone est le chenal. Ce couloir traversier est souvent d’une largeur de 25 mètres et est interdit aux baigneurs. Il permet aux pratiquants d’activités nautiques telles que ski nautique, planche à voile ou encore mononautisme d’accéder à la zone au-delà des 300 mètres. Les bouées sont également jaunes, de forme cylindrique à bâbord et coniques à tribord en venant du large.

Le balisage doit être visible à marée haute ou marée basse et les bouées fixées de sorte à résister à toute condition météorologique.

Vous êtes prêts à profiter de votre séjour à la mer, n’oubliez pas votre crème solaire. Bonnes vacances !

 

Source : www.nageur-sauveteur.com

Crédit photo bandeau : Dany-Jack Mercier – CC0 Public Domain

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ