Publié le 21 septembre 2020

Première à Nausicaá

Reproduction réussie de poissons fusiliers à ventre rouge

fusilier à queue jaune à ventre rouge

© Stephan Pannier – Nausicaa

Les équipes aquariologiques de Nausicaá et une équipe de recherche de l’Université de Lille ont réussi à élever et reproduire des poissons fusiliers à ventre rouge (Caesio cuning). Ce résultat inédit est une première mondiale qui a été obtenue dans le cadre du projet Copefish, un projet de recherche qui réunit depuis plusieurs années Nausicaá et l’Université de Lille.

A la pêche aux œufs

Nausicaá a accueilli un groupe de géniteurs en 2016 qui ont rejoint le lagon tropical, un aquarium de 300 m3 qui se trouve dans l’exposition Des Rivages et des Hommes.

Arrivés à maturité sexuelle, les poissons fusiliers se sont reproduits de mai à août de cette année et leurs œufs ont été récupérés grâce à un filet à plancton aux mailles fines.

Les œufs fertilisés ont rejoint un aquarium d’incubation dans une eau à 25° et ont éclos trois jours plus tard.

Un menu à la carte

Un autre défi commence : comment faire passer les larves de poisson au stade juvénile alors que cette espèce est réputée difficile à élever ?

Tout est une question de régime alimentaire.

En effet, à chaque stade de grossissement des larves correspond un type d’alimentation qui doit être adapté à leur morphologie. Des petits crustacés planctoniques de plusieurs taille appelés copépodes sont produits dans de grandes cuves à Nausicaá et sont distribués aux larves de poisson.

Le passage du stade larvaire au stade juvénile se produit entre le 60ème et le 75ème jour ; cette métamorphose fait apparaitre les couleurs du poisson adulte.

Pourquoi cette reproduction est une bonne nouvelle ?

Pouvoir reproduire et élever cette espèce marine tropicale qui montre déjà des signes de surpêche dans certaines régions permettra d’alléger la pression sur la ressource en milieu naturel. En effet le fusilier à ventre rouge est pêché à la fois pour l’aquariophilie et pour l’alimentation humaine.

Copépodes et Copefish

Les copépodes sont les proies naturelles des poissons et leurs qualités nutritionnelles participent au développement des larves de poissons.

Leur culture représente un intérêt croissant pour l’aquaculture. L’application à Nausicaá au travers de l’élevage des poissons fusiliers permettra de perfectionner le protocole d’élevage et l’enrichissement des cultures de copépodes.

Copefish, un incubé au Blue Living Lab

Le projet Copefish, mené par l’Université de Lille et la SATT Nord, a rejoint le Blue Living Lab de Nausicaá qui accueille des projets innovants en lien avec le monde marin.  Le LOG – Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences et Nausicaá sont partenaires du projet qui est labellisé Pole Aquimer et soutenu par la Région Hauts de France.

Copefish rassemble des partenaires dont les rôles complémentaires marquent les différentes étapes du projet : le LOG se charge de la production des copépodes et de l’élevage des larves de poissons. Nausicaá prépare les géniteurs, fait en sorte qu’ils pondent régulièrement des bonnes quantités d’œufs fertiles, et ensuite élève les jeunes poissons métamorphosés jusqu’à l’âge adulte.

 

En savoir plus sur le Blue Living Lab

Ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ