Le Pas-de-Calais et le Kent doivent relever des défis similaires concernant la gestion des ressources en eau. En effet, les épisodes de sécheresse et les inondations sont de plus en plus fréquents, ce qui augmente la pollution des cours d’eau, et en conséquence la pollution marine. Ces phénomènes endommagent notre mer commune, la Manche, et affectent les communautés locales. De plus, on constate que la mise en place d’infrastructures traditionnelles pour y faire face peut se révéler coûteuse et inefficace.

Le projet H20: Source2Sea propose des méthodes de gestion des inondations et de la sécheresse fondées sur des processus naturels. Ces méthodes seront mises en place sur des sites pilotes situés à proximité des rivières qui s’écoulent dans la Manche: l’Authie en France et la Stour au Royaume-Uni.

Ces solutions alternatives devraient améliorer la qualité de l’eau douce, restaurer les écosystèmes, réduire la pollution, et enfin améliorer la qualité de vie des communautés locales.

Objectifs :

Le but du projet H2O : Source2Sea est d’améliorer la qualité et la gestion de l’eau, de la source à la mer, et de trouver des solutions aux dérèglements climatiques.

Le projet vise à :

  • Identifier, valoriser et encourager le déploiement de méthodes naturelles de gestion des inondations et de la sécheresse dans la région de la Manche ;
  • Réduire les coûts de gestion des eaux et des conséquences des dérèglements climatiques ;
  • Restaurer les écosystèmes des plaines ;
  • Étoffer le socle de connaissances pour soutenir la mise en place de politiques durables ;
  • Proposer des solutions afin de réduire la fragmentation des politiques de l’eau ;
  • Accroître l’implication des parties prenantes dans les prises de décision ;
  • Inclure les communautés locales dans les programmes de sciences citoyennes pour évaluer la qualité de l’eau.

Résultats attendus

  • Démonstration de l’utilité des méthodes naturelles de gestion des inondations et de la sécheresse dans le Pas-de-Calais et le Kent ;
  • Réduction de la pollution des eaux transnationales et côtières ;
  • Restauration des écosystèmes ;
  • Amélioration de la qualité de l’eau (quantité réduite de nutriments, pollution et sédiments) ;
  • Réduction du stress hydrique et amélioration de l’utilisation d’eau douce ;
  • Création d’outils pour mettre en place des mesures de gestion de l’eau adaptées aux scénarios locaux.

Nausicaá met son expertise en communication et médiation environnementale au service du partenariat. Grâce à ce projet, Nausicaá entend sensibiliser toutes les parties prenantes à l’importance d’une bonne qualité et d’une meilleure gestion de l’eau, de la source à la mer, et mobiliser les communautés locales pour améliorer la qualité de l’eau et préserver la biodiversité dans les Hauts-de-France.

Le CPIE Val d’Authie participera au projet sur son bassin versant à travers un travail partenarial avec notamment les agriculteurs et les communes pour mettre en œuvre des solutions préventives, basées sur la nature, des impacts du changement climatique (inondations, sécheresses). Cela concernera par exemple l’implantation de haies ou de fascines ou la création de mares.

Le CPIE souhaite également bénéficier de l’expérience des membres du partenariat sur la gestion des impacts en termes de sécheresse afin de pouvoir le réinvestir sur son territoire dans les années à venir.
Logos des partenaires du projet H2O

Les actualités de Nausicaá

Plongez au cœur de l’expérience Nausicaá