À Nausicaá, la réserve californienne est le terrain de jeux des lions de mer de Californie.

Mais qui sont donc ces adorables animaux qui nagent et bondissent hors de l’eau comme personne ?

QU’EST CE QU’UN LION DE MER ?

Un lion de mer, c’est une otarie.
Parmi les mammifères marins, les pinnipèdes sont représentés par les otaries, les morses et les phoques.

Les otaries se différencient des phoques par :

  • La présence d’oreille externe (le pavillon) que ne possèdent pas les phoques.
  • Pour se déplacer, l’otarie utilise ses flippers avant et arrière (ses pattes) qui lui permettent de marcher au sol. Lorsqu’elle nage, ses flippers avant lui permettent de se propulser dans l’eau. Les phoques rampent sur le sol, en ondulant. Dans l’eau, ils se servent de leurs flippers arrière comme de pagaies.

Les lions de mer ne possèdent qu’une seule épaisseur de poils. Leur mue annuelle se déroule en mai. D’autres espèces de lions de mer muent deux fois dans l’année, comme les otaries à fourrure.

QUI SONT-ILS ?

chiffres de juin 2018

LEUR ORIGINE

Les otaries de Nausicaá sont des lions de mer de Californie (Zalophus californianus). Cette espèce vit, comme son nom l’indique en Californie, dans les eaux de l’océan Pacifique. Mais le territoire de vie de ces lions de mer ne s’arrête pas aux côtes californiennes puisqu’on peut également les observer dans la baie de San Francisco, et près des Îles Galapagos.

Au début du 20ème siècle, les lions de mer de Californie ont failli disparaître : ils étaient chassés pour leur fourrure et leur viande. En 1980, le parc national des Îles du Détroit a été créé pour les protéger et aujourd’hui, grâce aux réserves marines, de nombreuses espèces sont désormais protégées. Le lion de mer, lui, est une espèce protégée par la convention de Washington.

Les lions de mer de Nausicaá proviennent de parcs zoologiques européens (Allemagne, Belgique, Hollande et France), où ils sont nés.

Dans la nature, les lions de mer vivent en harem, chaque mâle ayant jusqu’à huit femelles. Le mâle empêche les autres mâles de s’en approcher en les attaquant. À Nausicaá, il n’y a que des mâles qui, entre eux, se supportent mieux en l’absence de femelle.

FAQ SUR LES LIONS DE MER DE NAUSICAÁ

Pourquoi sortent-ils parfois un flipper hors de l’eau ?

On appelle cela la thermorégulation. Lorsqu’ils ont trop chaud, les lions de mer évacuent la chaleur par leurs flippers. Par ce phénomène, ils arrivent à adapter la température de leur corps en fonction de la température de l’eau et de celle de l’air ambiant.

En quoi consiste le travail des soigneurs à Nausicaá ?

Les soigneurs s’occupent de l’épanouissement physique et mental des lions de mer en leur proposant différentes activités au fil de la journée. Pour leur santé, ils pratiquent un entraînement médical qui consiste à leur demander de se laisser manipuler pour leur brosser les dents, écouter leur rythme cardiaque, soigner les petites blessures, ou même faire une radiographie ou une échographie. D’autres sessions de travail consistent à les faire se dépenser physiquement, en reproduisant des comportements naturels comme des sauts.

Enfin, les soigneurs stimulent leurs capacités mentales en leur apprenant à reconnaître des lettres et des formes géométriques.

Quelle est leur espérance de vie ?

Dans la nature, les lions de mer vivent au maximum 15 ans. Dans un centre comme Nausicaá, leur espérance de vie peut approcher 25 ans.

Comment traite-t-on l’eau du bassin ?

L’eau est continuellement filtrée en passant sur du sable. On utilise l’eau de la mer pompée directement dans la rade de Boulogne-sur-Mer qui est ensuite stérilisée. La température des bassins varie de 18° à 20°C. Les lions de mer préfèrent les eaux froides aux eaux chaudes : ils n’ont donc aucun problème à supporter les températures d’hiver.

Les lions de mer sont-ils joueurs ?

Toute la journée, les lions de mer se courent après, se tiennent l’un l’autre en se mordillant. Les soigneurs les stimulent et les récompensent avec des jouets qu’ils cachent dans le décor.

Quel est le nom de leur cri?

Les lions de mer aboient… pour montrer aux autres qui est le chef, communiquer entre eux ou pour avertir les autres d’un danger.

 

 

Crédits photos :
A. Rosenfeld / AS Flament / Julie Deplanque Lasserre CMNF / P. Turpin / S. Fallon

Découvrez les autres dossiers documentaires

Plongez au cœur de l’expérience Nausicaá