Les mammifères marins de la côte d’Opale, une richesse sous l’œil attentif de la CMNF

Phoques veaux marins, phoques gris, marsouins, dauphins… les mammifères marins des eaux de la Côte d’Opale sont le signe d’une biodiversité exceptionnelle et attirent nombre de touristes et amoureux de la nature. Pour les spécialistes, ces animaux illustrent aussi la bonne santé de l’Océan, d’où l’importance de les observer et de les étudier.

Cette mission est au cœur des actions de l’association Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF), présente depuis 1993 dans le Nord et le Pas-de-Calais. Equipés de longues vues et d’appareils photos, les bénévoles parcourent le littoral à la recherche des mammifères pour les étudier et, parfois, leur venir en aide lorsque ces animaux sont en difficulté. Entourée de partenaires techniques, universitaires, institutionnels et éducatifs, la CMNF contribue à récolter des connaissances précieuses sur les mammifères marins. L’objectif : les partager le plus largement possible pour que chacun puisse mieux connaître et respecter ces animaux emblématiques.

 

Un partenariat avec le Fonds de dotation de Nausicaá pour amplifier les actions d’étude et de préservation des mammifères marins

C’est tout naturellement que le Fonds de dotation de Nausicaá, engagé pour la préservation de la biodiversité, l’éducation et la recherche, a décidé de soutenir les actions menées par la CMNF sur les mammifères marins.

Comme l’explique Jacky Karpouzopoulos, président de la CMNF, le suivi des espèces sur le terrain est indispensable car il sert de base aux travaux scientifiques. Prête à intervenir 365 jours dans l’année, l’association est présente de la baie d’Authie à la frontière belge pour observer et secourir les mammifères marins, sensibiliser les usagers aux bonnes pratiques vis-à-vis de ces animaux et pour apporter des données dans le cadre des projets d’aménagements locaux ou des études scientifiques.

La CMNF intervient également lorsque des échouages de mammifères ou d’autres animaux marins sont signalés sur la côte d’Opale. Phoques, dauphins, cachalots, tortues… la liste des animaux échoués est longue ! L’équipe habilitée pour ces interventions réalise de nombreux prélèvements et recueille le plus d’informations possible sur l’état de santé des animaux. Par la suite, les chercheurs partenaires de la CMNF peuvent utiliser ces données pour mieux comprendre les maladies qui touchent ces animaux et en apprendre plus sur leurs habitudes alimentaires et leur biologie.

 

 

 

 

Pour le président de l’association, « la diffusion du savoir est indissociable des travaux de recherche et des études sur le terrain. Nous voulons communiquer le plus possible avec le jeune public et faire prendre conscience aux gens que, bien souvent, ils voient la mer mais ils ne la regardent pas. ». Un beau trait d’union avec la mission de sensibilisation qui anime Nausicaá et ses équipes depuis 1991.

 

 

 

Pour faire un don à cette action, rendez-vous sur le formulaire de don en ligne du Fonds de dotation de Nausicaá.

 

Le saviez-vous ?

Si vous découvrez un animal échoué sur la côte, vous pouvez prévenir les secours pour faciliter le sauvetage de l’animal.

Un seul numéro à contacter (n’hésitez pas à l’enregistrer dans votre téléphone) : UMS PELAGIS – 05 46 44 99 10. N’oubliez pas de donner un point de repère précis sur la côte lorsque vous appelez.

Pour partager vos observations sur les phoques et cétacés de la côte d’Opale, rendez-vous sur le site dédié de la CMNF : Phoques et cétacés de la Côte d’Opale

Crédits photos: Célia RAULT / CMNF

Ceci peut vous interesser

Plongez au cœur de l’expérience Nausicaá