Des rivages et des hommes – Espace 9 : la mangrove

 

mangrovemangrove

La mangrove se développe surtout le long de côtes protégées des zones tropicales et subtropicales. C’est un écosystème qui accueille une faune très riche, mais une flore peu diversifiée en raison des conditions rudes pour les végétaux : l’eau est chaude et salée, les racines sont immergées, le sol est instable et faible en oxygène à cause de la vase, etc…

La mangrove est composée de palétuviers ; des arbres très résistants et particulièrement adaptés à leur environnement, dont les longues racines plongent dans la vase et forment un abri de premier choix aux petits animaux. Ainsi, des milliers d’espèces y pondent leurs œufs. Une fois adultes, ces animaux quitteront la mangrove pour rejoindre les récifs ou le grand large.

Réchauffement climatique, montée des eaux, déforestation, pollution ou encore aménagements urbains et touristiques, la mangrove est aujourd’hui en danger ! Il est capital de continuer à la préserver, car les mangroves jouent un rôle de stabilisateur sur certaines côtes déjà fragiles. C’est en effet grâce à elles que les écosystèmes environnants retrouvent un fonctionnement et un développement normal après une perturbation importante (comme un cyclone, un tsunami, ou la montée anormale de l’océan).

 

 

Les animaux de l’exposition

palétuvierpalétuvier

LE PALETUVIER

Les palétuviers sont des arbres tropicaux se développant le long des rivages marins. Supportant facilement la hausse du niveau de l’eau salée, certaines espèces de palétuviers ont des racines en forme d’échasses, d’autres en forme de chandelles. La mangrove est également le lieu idéal pour que la faune du milieu s’abrite et elle protège les littoraux fragiles des assauts de la mer, notamment en cas de tempête. Avec le recul de la mangrove, certaines espèces de palétuviers sont menacées.

 

iguane vert

L’IGUANE VERT

Malgré ce qu’indique son nom, la couleur de l’iguane vert varie du vert à l’orangé selon sa région. Il peut atteindre 2,5 m, queue incluse, en milieu naturel. En captivité, ils atteignent difficilement 1,5 m de longueur. Cet animal vivant en Amérique du Sud et centrale, passe plus de 90% de son temps inactif en haut des arbres, où il trouve sa principale nourriture : les feuilles. L’iguane vert a la capacité de modifier sa température corporelle pour capter la chaleur du soleil. Il change alors de couleur, voire de rythme cardiaque si besoin.

En savoir plus sur l’Iguane vert

 

Gecko diurne

LE GECKO DIURNE DE MADAGASCAR

Le Gecko de Madagascar est un petit lézard de moins de 30 cm vivant dans les forêts tropicales et les plantations, mais on le trouve également grimpant sur les murs des maisons de Madagascar.

Se nourrissant de petits lézards et insectes, ainsi que de fruits et de pollen, il devient facilement agressif. Marcher à la verticale ne lui pose pas de problème, grâce aux lamelles adhésives se trouvant sous ses pattes.

En savoir plus sur le gecko diurne de madagascar

Découvrez les autres espaces de Nausicaá

Plongez au coeur de l’expérience Nausicaá