Publié le 20 avril 2021

Des nouvelles de Kai !

Rappelez-vous ! Le 15 mars, nous vous annoncions l’arrivée d’une otarie femelle à Nausicaá dans le cadre de l’Eaza-Ex-Situ Program (EEP) de l’Association européenne des zoos et aquariums. Kai a passé un mois en quarantaine. Elle a rejoint les autres otaries depuis quelques jours.

Retour sur les premières semaines de Kai dans la réserve californienne de Nausicaá.

Une quarantaine à deux

A son arrivée Kai a rejoint son espace de quarantaine qu’elle a partagé avec Moritz pour ne pas être seule durant cette période. Le caractère calme de Moritz faisait de lui le compagnon idéal.

La quarantaine a pour objectif de permettre à la fois à l’animal de s’acclimater à son nouvel environnement mais surtout pour l’équipe des soigneurs, de suivre son état de santé.

Durant ces quelques semaines, l’équipe a profité des séances de nourrissage pour procéder à des exercices d’entraînement avec Kai.

Arrivée de deux femelles otaries à Nausicaá

Des entraînements quotidiens

Âgée de 10 ans, Kai nous vient du Parc Astérix. Les vidéos transmises à l’équipe ont montré les comportements et compétences que Kai maîtrisait déjà. L’entraînement quotidien lui a permis de conserver ses acquis et de développer des liens avec l’équipe.

De son côté, Moritz a suivi ses propres entraînements. En les faisant travailler l’un à côté de l’autre, les soigneurs encouragent un apprentissage par l’observation, un travail de longue haleine.

L’équipe a pu constater que Kai maîtrisait les comportements de base, à savoir venir en place, aller à l’eau, ouvrir la bouche, se coucher sur le sol, se tourner sur elle-même, montrer et donner ses flippers, se laisser manipuler sur l’ensemble du corps, mettre en avant ses vibrisses, aboyer. Tous ces comportements facilitent le suivi médical.

En savoir plus sur les lions de mer de Nausicaá

Des contacts progressifs

Le contact avec les autres otaries s’est fait de manière progressive.

Le premier contact a été visuel. En effet, Kai pouvait apercevoir les autres otaries à travers les fenêtres et les portes. La porte donnant sur l’extérieur a ensuite été ouverte lui permettant de voir derrière les grilles une partie du bassin et les lions de mer.

Premiers repérages

Le jeudi 8 avril, Kai est sortie pour la première fois en compagnie de Moritz pour découvrir le bassin et le décor extérieur de la réserve californienne.

Elle a passé du temps à découvrir tous les coins du bassin et se familiariser avec le tunnel de verre par lequel passent les visiteurs. Elle s’est ensuite posée sur les rochers.

Qui sont les lions de mer de Nausicaá ?

Premiers contacts

kai otarie lion de merKai a d’abord rencontré Speedy. Les deux otaries se sont reniflées au niveau de la tête et du corps. Rien d’anormal à cela, c’est de cette manière que les lions de mer s’approchent.

Kai a ensuite rencontré Fridolin et enfin Baloo et Scooby.

Les relations entre les otaries se créent au fil des interactions qu’elles vont avoir les unes avec les autres notamment lors des nages en groupe.

Les affinités se créeront au fil du temps.

 

 

Premiers entraînements

kai otarie lion de merLors des premières sessions, Kai a trouvé sa place grâce au tapis placé par les soigneurs et qui avait servi lors des premiers entraînements en quarantaine.

Les sessions d’entrainement se sont succédé de manière à l’habituer à la routine des exercices.

Entre les sessions, elle s’est déplacée dans l’eau, est allée de temps en temps sur le décor, a aussi passé du temps à se reposer au soleil.

 

 

Prochaines étapes

Kai vit désormais avec les autres lions de mer, elle a été acceptée par tous.

Dans les semaines à venir, Kai va découvrir d’autres facettes de l’entraînement médical, en particulier la prise de sang, la radiographie.

Lors de la dernière visite de la vétérinaire, le jeudi 15 avril, Kai s’est laissée manipuler pour une session d’échographies de la glande thyroïde, les poumons, l’estomac, les reins.

Kai va très bien !

L’apprentissage des comportements pour la manipulation ostéopathique commencera également très bientôt.

 

 

Crédit photos : Jean-Luc Bourgain, Nausicaa

ceci peut vous intéresser

PLONGEZ AU CŒUR DE L’EXPERIENCE NAUSICAÁ