font-for-print-ver

Sciences Participatives

Nausicaa a choisi de s’inscrire dans la thématique de l'Année Internationale du tourisme durable pour le développement proclamée par l'Assemblée Générale des Nations Unies en montrant que chacun, dans ses choix de consommation et de loisirs, peut choisir ce type de tourisme. Les sciences participatives peuvent en constituer un des exemples.

Les sciences participatives sont des programmes de recherche faisant appel à la participation de tous, qu'ils possèdent ou non des connaissances sur le domaine d'étude concerné. Cette participation peut être active (par exemple, rapport d'observation d'animaux ou de plantes) ou passive (par exemple mise à disposition des capacités de calcul d'un ordinateur personnel ou d'un smartphone...). Cet apport des citoyens permet de récolter de grandes quantités de données que les chercheurs n'auraient pas pu collecter seuls, sur de vastes étendues géographiques et de temps.

Les premiers projets de sciences participatives sont apparus dès le début du siècle dernier en Amérique du Nord, dans le domaine de l'ornithologie, mais ils se développent de manière exponentielle avec la démocratisation de l'accès aux nouvelles technologies (ordinateurs, tablettes, smartphones...).

Nausicaa vous propose ci-dessous quelques exemples de programmes de sciences participatives en lien avec la Mer.

Côte d'Opale - Blogue "Sciences participatives de Nausicaa

Blogue "Sciences Participatives de Nausicaa" - Capture d'écran de la page d'accueilAmateur éclairé, promeneur attentif, amoureux de la nature, botaniste en herbe ou encore naturaliste, savez-vous que vous pouvez participer à des projets scientifiques en partageant vos observations sur le terrain ?
En effet de nombreux projets existent, alliant professionnels de la recherche et amateurs, qui en sollicitant les passionnés permettent de faire avancer certains travaux scientifiques.

Vos observations ont de la valeur et un intérêt certain pour les scientifiques et participer à des opérations telles que l’observation des mammifères marins, le ramassage des capsules d’œufs de raie ou encore l’observation des algues et des bigorneaux est un bon moyen de mieux connaître les populations des phoques et veaux marins vivant sur nos côtes, de déterminer quelles sont les espèces de raie les plus présentes sur notre littoral ou encore d’aider à comprendre l’impact du changement climatique sur les algues brunes.

Alors, n’hésitez plus, lors de votre prochaine promenade sur le littoral, ouvrez grand les yeux, prenez des photos, notez, ramassez et partagez !

http://sciencesparticipatives.nausicaa.fr/

France - BioLit

A la fois "Science collaborative" et "Observatoire participatif du littoral" - BioLit est un programme de science collaborative sur la Biodiversité du Littoral. Créé et porté par l’association Planète Mer, il est mené sous la responsabilité scientifique de la station marine du Museum national d’Histoire naturelle (MNHN) de Dinard, avec le soutien d’un conseil scientifique, et en partenariat avec des structures d’éducation à l’environnement et au développement durable, des collectivités territoriales, des services de l’Etat, et des gestionnaires d’espaces protégés et de ressources naturelles. 

Afin de répondre à certaines problématiques qui peuvent se présenter sur la biodiversité du littoral, le programme s’organise autour de différentes "Actions" auxquelles tout le monde peut participer. 

 

  • Des actions pour valoriser en couleur la biodiversité du littoral : "A vos observations !" vous permet d’aider au recensement de la biodiversité des côtes sableuses et rocheuses.  
  • Des actions pour créer un réseau d’alerte et de surveillance du littoral : 
    • "Saisons de la Mer" s’intéresse à ce que la mer dépose sur le rivage, au gré des marées et des tempêtes, dans ce qu’on appelle "la laisse de mer"...
    • "Nouveaux arrivants" contribue à un réseau d’alerte et de suivi des espèces marines et littorales introduites, dont certaines peuvent être invasives.
    • "Végétation du littoral" permet de suivre des espèces d’intérêt, identifiées par le Conservatoire Botanique de Porquerolles. 
    • "Attention, menace ?" cible tout ce qui ne relève pas du vivant ! Les déchets plastiques, les mégots de cigarette, certaines activités (quads, scooters etc.), ou éléments d’artificialisation (bétonnage de certains endroits, mouillages etc.) viennent perturber ou dégrader la vie littorale.
  • Des actions pour répondre à des interrogations scientifiques : 
    • "Algues brunes et bigorneaux » a été en faisant le constat de la disparition des algues brunes des estrans rocheux. L’observation conjointe des algues et des gastéropodes (coquillages marins) associés permettra de mieux comprendre les facteurs à l’origine de cette disparition et les effets sur l’écosystème des estrans.

France - APECS

Capsules d'oeufs de raiesL’APECS (Association pour l'Etude et la Conservation des Sélaciens) est une association Loi 1901 créée à Brest en juillet 1997 pour développer les activités débutées en 1995 par un groupe d’étudiants en biologie marine de l’Université de Brest qui s’intéressait au requin pélerin. Le champ d’investigation a ensuite été étendu à l’ensemble des requins et des raies (les sélaciens, appelés aujourd’hui Elasmobranches).

A travers le programme CapOeRa (Capsules d'Oeufs de Raies), l'APECS mobilise le grand public pour collecter les capsules d'oeufs de raies échouées sur le littoral afin de préciser les aires de distribution des différentes espèces et d'essayer de combler le manque de connaissances sur leur reproduction. Un point de collecte de ces capsules se trouvent à l'entrée de Nausicaa.

L'APECS propose également aux professionnels de la mer, aux plaisanciers, aux plongeurs ou aux simples promeneurs de signaler leurs observations de requins pélerins ou encore de toute espèce de requin ou de raie au travers du programme Allo Elasmo. Les pêcheurs professionnels de l'Atlantique et de la Manche peuvent aussi signaler la capture de raies marquées


http://www.asso-apecs.org/

Ile de Man - MANX BASKING SHARK WATCH

Requin pélerin (Cetorhinus maximus)On savait peu de choses sur les requins pélerins fréquentant les eaux de l'île de Man, quand le Manx Basking Shark Watch (Observation des Requins Pélerins Mannois) a débuté en 2004. Les volontaires de cet organisme à but non-lucratif collaborent avec les scientifiques afin de produire les informations scientifiques les plus précieuses possible. Les données recueilles doivent permettre d'orienter les décisions en matière de protection de cette espèce.

Vous aussi, vous pouvez participer à la collecte de ces données si vous observez un requin pélerin à proximité de l'île de Man.

http://www.manxbaskingsharkwatch.org/report/

Royaume-Uni - SHARK TRUST

Requin gris (Carcharhinus plumbeus) à NausicaaLe Shark Trust a été établi en 1997 pour être une voix en faveur des requins au Royaume-Uni. Il oeuvre pour la gestion et la protection des requins et des raies au niveau national et en participant à un mouvement collaboratif international. Dans cette optique, il propose des projets encourageant le public à s'engager et à collecter des données pour soutenir la recherche sur les requins et leur protection. 

Le Shark Trust est notamment l'initiateur de la Grande Chasse aux Capsules d'oeufs de Raies (Great Eggcase Hunt) vous invitant à organiser des collectes et transmettre les données ainsi recueillies. Ce programme a inspiré le programme CapOeRa de l'APECS en France (voir ci-dessus). Le Shark Trust vous invite également à partager vos expériences en lien avec les requins, ainsi que vos photos.

http://www.sharktrust.org/en/volunteer

Monde - MANTA TRUST

Raie manta (Manta alfredi)

Le Manta Trust met en oeuvre une approche pluridisciplinaire en faveur de la protection des raies mantas et de leur habitat. Cela passe par la sciences et la recherche, la sensibilisation et l'éducation du grand public et des parties prenantes.
Dans ce cadre il propose un programme intitulé IDtheManta ("identifiez la manta") vous invitant à transmettre vos images et observations de raies mantas. Vous contribuerez ainsi directement à la recherche et la protection des raies mantas à l'échelle mondiale.


http://www.mantatrust.org/make-a-difference/id-the-manta/

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.