font-for-print-ver

Récifs coralliens, un enjeu pour l'Humanité

Alexis ROSENFELD en plongéeEn septembre 2017, l'ouragan IRMA dévastait les Iles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Deux mois plus tard, le photographe Alexis ROSENFELD s'y rend pour faire un état des lieux des fonds marins et des coraux en particulier. Ceci afin d'évaluer les dégâts d'une telle catastrophe naturelle.
Ce travail sera précieux pour les scientifiques du parc marin de Saint-Martin avec qui Alexis ROSENFELD travaillera au quotidien pendant cette expédition et auxquels il confiera ses clichés. Le photographe est équipé d'une tablette connectée, développée par Aqualung. Reliée à son appareil photo, cette tablette contient un GPS qui permet de référencer géographiquement les photos. Objectif : revenir à l'endroit exact pour réaliser les mêmes clichés dans le futur et constater la capacité de la nature à se reconstituer.

Les premières plongées laissent apparaître des fonds relativement peu impactés, mais un lagon souillé et pollué par les déchets et les débris en provenance de la terre.

Nausicaa est partenaire de cette expédition. Le travail de ce photojournaliste, qui se veut être un "témoin" du monde sous-marin, fera également l'objet d'une exposition au Centre National de la Mer.

Des coraux essentiels pour l'humanité

Ils couvrent moins de 1 % de la surface des océans mais offrent abri et nourriture à des centaines de milliers d'espèces et jouent un rôle de nurserie pour les poissons du grand large. L'homme aussi profite de leurs bienfaits. En fixant du carbone pour élaborer leur squelette, les coraux interviennent dans le cycle du CO2, principal gaz à effet de serre. Les barrières récifales protègent les côtes et limitent l'érosion en absorbant 70 à 90 % de la force des vagues. De nombreuses activités économiques comme la pêche, l'aquaculture, et le tourisme dépendent de ces jardins sous-marins. La diversité des espèces récifales représente aussi une véritable "banque de gènes" où l'on découvre déjà des molécules précieuses pour l'industrie et la médecine de demain. Mais ce milieu est vulnérable au réchauffement climatique, à la pollution et à la dégradation liée aux activités humaines. Selon l'Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI), 19 % des récifs coralliens sont morts ou sérieusement dégradés et plus de 60 % sont menacés. La France, qui possède le 3e territoire corallien du monde avec ses territoires d'outre-mer est en première ligne face à cette catastrophe écologique. Se mobiliser pour préserver les récifs coralliens est possible. La création d'aires marines protégées ou la restauration des massifs de coraux sont déjà mises en œuvre dans de nombreux pays. L'homme pourra ainsi continuer à bénéficier des innombrables services prodigués par les récifs de coraux tout en s'émerveillant de leur beauté.

Changement climatique

L'Océan est au cœur de la gigantesque machine climatique mondiale. Mais l'immensité océanique et l'incroyable diversité des espèces qu'elle abrite sont aujourd'hui affectées par le dérèglement climatique, et c'est l'ensemble de l'équilibre naturel de la Terre qui est perturbé. Tout notre mode de vie subit l'impact de ces phénomènes : santé, sécurité, alimentation, économie, habitat, culture, emploi… La Planète bleue possède pourtant un immense potentiel pour nous aider à retrouver un équilibre naturel et l'Océan peut être à la base d'innovations et d'activités porteuses d'espoir pour l'avenir. L'humanité peut modifier sa façon de voir le monde et peut restaurer les équilibres naturels, mieux utiliser les ressources, dépolluer.

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.