font-for-print-ver

Raie brunette

Raie brunette (Raja undulata) - © Philippe JOUKNOM COMMUN : raie brunette

NOM ANGLAIS : undulate ray

NOM LATIN Raja undalata

FAMILLE : Rajidae

Distribution : plus abondante en Manche et dans l'océan Atlantique, on peut la rencontrer occasionnellement au sud de la mer du Nord, en l’Afrique du Nord-Ouest et même en Méditerranée.

Lieu de vie : la raie brunette vit le long des côtes entre 10 et 200 mètres de profondeur, sur des fonds sableux ou composés de graviers.

Alimentation : elle se nourrit de crustacés, (Mysidacés, Caridés, crabes), ainsi que de poissons posés sur le sable comme les gobies.

Reproduction : ovipare. La ponte des œufs aurait lieu de mars à mai dans la mer Méditerranée, et plutôt vers la fin de l’été dans la Manche. La taille des œufs varie entre 8 et 9 cm de long et 4 et 5 cm de large. La reproduction de la raie reste cependant mal connue.

Taille : la raie brunette mesure entre 60 et 80 cm en général, jusqu’à 1 m maximum, queue comprise.

Menaces et mesures de protection : la raie brunette a été classée comme espèce en danger par l’UICN. Cela signifie que  la raie brunette est confrontée à un risque très élevé d’extinction à l’état sauvage.
http://www.iucnredlist.org/details/161425/0

Anecdote de soigneur : la raie brunette possède des bandelettes sombres sur son dos, qui peuvent être simple ou doubles (bifurquées), auxquelles peuvent s’ajouter des tâches rondes ou ovales de couleur blanche. Grâce à sa robe, elle est peu visible durant le jour, vous aurez plus de facilité à l’apercevoir de nuit. Sa robe particulière semble marbrée, nous évoquant les motifs de l’art tribal. 

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : la raie brunette est la seule raie à posséder sur le dos des lignes sombres, qui peuvent être ondulées comme droites.

La raie brunette et l’Homme :
 l’Homme pêche la raie pour sa propre consommation. Cependant, compte tenu de son statut actuel d'espèce en danger, sa consommation n'est pas recommandée.

Pour en savoir plus et sources

Livres :

QUERO Jean-Claude, VAYNE Jean-Jacques. Les Poissons de mer des pêches françaises. Ed. DELACHAUX et NIESTLE, 2005. Coll. Les Encyclopédies du Naturaliste, p 60-61
Ref. Nausicaa : A 126.1 QUE


Sites :

DORIS
JABOULAY Annie,SITTLER Alain-Pierre, CHANET Bruno,  in : DORIS, 30/9/2013 : Raja undulata Lacépède, 1802
http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1303

Fishbase
http://www.fishbase.org/summary/7617

UICN
http://www.iucnredlist.org/details/161425/0


Illustration de la fiche :

Philippe JOUK

Vignette d'entrée : Patrick LOUISY

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.