font-for-print-ver

Poulpe géant du Pacifique

poulpe géant du PacifiqueNom commun : Poulpe géant du Pacifique

Nom anglais : North Pacific Giant Octopus  

Nom latin : Enteroctopus dofleini 

FAMILLE : Octopodidae/Enteroctopodinae

Biomimétisme : les tentacules du poulpe ont inspiré un robot-bras articulé pour la chirurgie.

Par ailleurs, une cape rend hommes et objets invisibles aux  infrarouges.
Voilà ce qu’inspirent les céphalopodes dont les pigments de la peau contiennent une protéine détenant cette propriété. Ce type de cape serait utilisé dans l’armée.

Distribution : Pacifique tempéré Nord Ouest et Est.

Lieu de vie : il vit sur les fonds marins jusqu’à 750 m de profondeur.

Alimentation : carnivore, essentiellement des crustacés mais aussi des poissons et des coquillages.

Reproduction : le poulpe est ovipare. La femelle ne se reproduit qu’une seule fois. Au moment de la ponte, elle nettoie le plafond de son abri pour y suspendre ses œufs (entre 20 000 et 100 000) qu’elle pond en cordons. Elle protège ses œufs pendant 5 à 8 mois (selon la température) jusqu’à leur éclosion. Durant cette période, elle ne mange pas et siphonne de l’eau sur les œufs pour les nettoyer et les oxygéner. Epuisée, elle meurt généralement peu de temps après l’éclosion des œufs.

Taille : en moyenne, il mesure 3 m (record : 9,60 m) pour un poids de 50 kg (record : 272 kg).
Source : http://marinebio.org/species.asp?id=60

Menaces et mesures de protection : pas d’indication sur la liste rouge de l’UICN. 
http://www.iucnredlist.org/apps/redlist/search

Au sein de la biodiversité : le poulpe géant est l’un des plus gros céphalopodes que l’on puisse observer actuellement, juste après les calmars géants. Il excelle dans l’art du camouflage : il peut changer de couleur et même de forme  afin de mieux se fondre dans le paysage. Il change aussi de couleur en fonction de son humeur. Lorsqu’il est menacé, le poulpe géant fait gicler un nuage d’encre pourpre et se propulse énergiquement par réaction.Le poulpe, est un mollusque qui nage, ce qui lui permet de bénéficier d’un territoire de chasse plus vaste que les autres mollusques. Comme les autres céphalopodes, le poulpe géant du Pacifique est un animal très intelligent. Des recherches ont prouvé que les poulpes étaient en mesure d’apprendre par expérience car ils possédaient une mémoire.

Services rendus à l'homme : les poulpes (ainsi que d’autres céphalopodes tels que les seiches et les calmars) servent de nourriture aux hommes ; ils sont à la fois riches en protéines et pauvres en graisses. En 2007, plus de 4,3 millions de tonnes de céphalopodes ont été pêchés. 
Sources : FAO (ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/012/i1013t/i1013t.pdf) et M. APFELBAUM, M. ROMON, M. DUBUS. Diététique et nutrition. Ed. MASSON, 7ème édition, 2009, p 295 (http://books.google.fr/books?id=luPdsv9xWc0C&lpg=PA295&dq=cephalopodes%20dietetique&pg=PP1#v=onepage&q&f=false)

D’autre part, en tant que prédateurs, ils ont un rôle écologique important.

Dans un autre registre, de par leurs facultés qui les rapprochent des vertébrés, les céphalopodes offrent de nombreux sujets d’études aux sciences médicales notamment. Les plus spectaculaires concernent la cérébralisation, le comportement et les capacités d'apprentissage ; il en existe d’autres par rapport à l’anesthésie, à leur encre (mélanine pure), aux propriétés venimeuses de certains pour la pharmacologie, etc. 

Par exemple, l’axone des céphalopodes est actuellement étudié afin de comprendre l’évolution et le développement du système nerveux.
http://www.genoscope.cns.fr/spip/-Sepia-officinalis-.html

De la même espèce mais d’une autre famille, le poulpe le plus célèbre de l’année 2010 fut Paul le poulpe, qui aurait pronostiqué les résultats de la Coupe du Monde de Football 2010. 
http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/07/12/paul-le-poulpe-a-toujours-raison_1386697_3242.html


Pour en savoir plus et sources

Livres :
  • Encyclopédie LAROUSSE des Animaux. Vie sauvage. Mers et montagnes. Ed. LAROUSSE, 1993. Coll. Vie sauvage.
  • Collectif. Océan. Encyclopédie universelle. Ed. Geo/GALLIMARD, 2006
  • M. APFELBAUM, M. ROMON, M. DUBUS. Diététique et nutrition. Ed. MASSON, 7ème édition, 2009, p 295

Articles :
  • Ariel FUCHS, Fred BAVENDAM (Photog.)/Bios. Poulpe rouge : le géant aux tentacules d’argile. Mer et Océan, n°4, septembre 1995, pp 28-36
  • Valérie LANDON, Fred BAVENDAM (Photog.). La Pieuvre géante. Science et Vie Junior, n°66, janvier 1995, pp 18-22
  • Joseph M. SCIMECA; John W. FORSYTHE. The Use of Anesthetic Agents in Cephalopods
  • http://www.vin.com/proceedings/Proceedings.plx?CID=WSAVA2002&Category=&PID=21772&O=Generic

Sites:

  • WORMS
http://www.marinespecies.org/aphia.php?p=taxdetails&id=342305

  • Le Monde.fr
http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/07/12/paul-le-poulpe-a-toujours-raison_1386697_3242.html

  • MarineBio
http://marinebio.org/species.asp?id=60

  • FAO
ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/012/i1013t/i1013t.pdf

  • Centre National du séquençage
http://www.genoscope.cns.fr/spip/-Sepia-officinalis-.html

  • Encyclopedie Larousse en ligne
http://www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/pieuvre_ou_poulpe/184019

  • Reefbase
http://www.reefs.org/library/talklog/j_wood_080501.html

  • ABC Sciences
http://www.abc.net.au/science/articles/2009/04/15/2543328.htm

Spécial Biomimétisme

Eurekalert : http://www.eurekalert.org/pub_releases/2014-05/cp-hod050714.php

Scientific American : http://www.scientificamerican.com/article/octopus-skin-inspires-clothes-that-double-as-displays/

Museum Toulouse : http://www.museum.toulouse.fr/-/le-biomimetisme-un-concept-une-philosophie-pleine-d-avenir
Voter
 
lili0109 | mar, 2012-06-19 15:36

le poulpe quel bel anima !!!!

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.