font-for-print-ver

Oursin-diadème à anneau orange

Oursin-diadème à anneau orangeNOM COMMUN : l’oursin-diadème à anneau orange ou oursin-diadème commun

NOM ANGLAIS : 
 diadem urchin, long-spine urchin, porcupine sea urchin, needle-spined urchin

NOM LATIN : Diadema setosum

FAMILLE : Diadematidae

Biomimétisme : la bouche et les dents de l’oursin ont servi de modèle à une pince capable d’échantillonner des sédiments sur d’autres planètes telles que Mars.

Dans l’exposition : l’oursin-diadème à anneau orange est visible dans l’espace Biodiversité, après le lagon tropical.

Distribution : on le trouve en mer Rouge, dans tout l'océan Indien, y compris la Réunion et Mayotte, Madagascar, le bassin des Mascareignes, dans l'océan Pacifique jusqu'en Polynésie ainsi que du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie. Il est maintenant rencontré en Méditerranée orientale (Israël, Turquie) probablement suite à un transport de ses larves à travers le canal de Suez.  

Lieu de vie : il vit dans les lagons, à la surface des roches, sur le sable à proximité des massifs coralliens parfois jusqu’à 70 m de profondeur, mais le plus souvent par très petits fonds (de 1 à 25 m). On le rencontre aussi dans les herbiers et les milieux perturbés où les coraux morts sont nombreux. 

Sa biologie : le crabe décorateur est maître dans l’art du camouflage actif - il implante de petits invertébrés (spongiaires, hydraires, syascidies) et d’algues sur sa carapace; difficile de le distinguer du substrat sur lequel il vit. Son activité aide à la propagation et à la dispersion des espèces utilisées. Cet animal nocturne se cache sous les blocs de coraux dans la journée. 

Régime alimentaire : il se nourrit essentiellement d’algues encroûtantes et de matière organique. 

Taille : il mesure environ 10 cm avec les pattes pour une carapace de 3 cm. Son allure est arachnéenne. 

Menaces et mesures de protection : parmi les rares prédateurs de l’oursin diadème, le baliste-titan. Les oursins-diadèmes tendent fréquemment, surtout en journée, à s’agglutiner pour former des groupes étendus; cela correspond à une tactique de défense contre les prédateurs. Pas d’information dans la Liste Rouge des espèces menacées de l’UICN. 

Rôle dans l’écosystème : on trouve parfois de minuscules gobies, poissons-cardinaux, crevettes et même méduses du genre Coeloplana camouflés entre leur radioles. Le Pterapogon kauderni, poisson menacé classé en annexe de II de la CITES se réfugie également dans ses épines. Source : Quatorzième session de la Conférence des Parties - La Haye (Pays-Bas), 3 – 15 juin 2007 http://www.cites.org/fra/cop/14/prop/F14-P19.pdf Ainsi, cet "abri vivant convoité est un modèle de vie associative" .

Résilience :  Les oursins-diadèmes tentent fréquemment, surtout en journée, à s’agglutiner pour former des groupes étendus; cela correspond à une tactique de défense contre les prédateurs.

Services rendus à l’Homme  : les phéromones sexuelles ou peptides (Sperm Activating Peptides dit "SAP" ou "speract") des oursins ont été longuement étudiées, notamment celle de l’oursin-diadème Diadema setosum. Par ailleurs, cet echinidé peut servir de bio-indicateur de toxicité et de bio-accumulation de métaux lourds. Il fut ainsi choisi lors d’une étude sur le transfert des métaux lourds dans la chaîne trophique, réalisée en 2002 par le Chantier Nouvelle-Calédonie Source : Chantier Nouvelle-Calédonie Résumé des activités 1999-2002 http://www.coreus.ird.fr/pnec/documents/chantier_pnec_nc.pdf


SOURCES

Livres :
W. BAUMEISTER. Guide de la faune sous-marine. Mer Rouge et Océan Indien. Tome 1 : Les Invertébrés. Ed. Ulmer, 1997.

J.-M. KORNPROBST. Sustances naturelles d’origine marine. Chimiodiversité – Pharmacodiversité –Biotechnologies. Tome 2 : Invertébrés – Vertébrés. Ed.Tec&Doc/Lavoisier, 2005

Collectif. Océan. Encyclopédie universelle. Ed. Geo/Gallimard, 2006

Article :
J.C. GRIGNARD, D. VANDENSPIEGEL, I. EECKHAUT. L'Oursin diadème : abri convoité et modèles de vies associatives. Océanorama, n°29, décembre 1998, pp 3-9

Sites :
DORIS :

Source : Quatorzième session de la Conférence des Parties - La Haye (Pays-Bas), 3 – 15 juin 2007

Source : Chantier Nouvelle-Calédonie Résumé des activités 1999-2002
Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.