font-for-print-ver

Nouvelle exposition - Forêt tropicale : incroyable biodiversité

Pour son 25e anniversaire Nausicaa imaginé une nouvelle exposition haute en couleur. Grenouilles jaunes, serpents verts, gecko vert, caméléons… un florilège de couleurs pour une année exceptionnelle. La visite de Nausicaa se termine en apothéose par le couloir de sortie entièrement repensé et transformé en forêt tropicale.
La biodiversité marine et terrestre sont complètement liées ; il s’agit d’un seul système vivant. La forêt tropicale est un symbole de biodiversité au même titre que la barrière de corail. Parmi les espèces présentes dans la forêt tropicale, Nausicaa a choisi de montrer des grenouilles, des lézards, des serpents et des caméléons.
Les grenouilles sont les amphibiens les plus abondants de la forêt tropicale humide. À la différence des grenouilles des climats tempérés, les grenouilles tropicales vivent dans les arbres grâce à l’humidité de la forêt. Cet écosystème compte également de nombreux serpents constricteurs ou peu venimeux ainsi que des lézards.
Le long couloir de cette forêt tropicale s’ouvre ensuite sur un superbe espace peuplé de caïmans et les poissons d’eau douce : la forêt immergée.

Voici quelques-uns des animaux présentés dans "La Forêt tropicale" :

Le caméléon panthère (Furcifer pardalis)

Caméléon panthère (Furcifer pardalis)Le caméléon panthère vit sur l'île de Madagascar et l'île de la Réunion. Presque tous les caméléons, et particulièrement les Furcifer Pardalis, sont des animaux très territoriaux et plutôt solitaires. Ils peuvent parfois se contenter d'un tout petit territoire. Le caméléon panthère mâle mesure jusqu’à 50 cm et la femelle peut atteindre 30 cm. Le caméléon panthère peut changer de couleur par un réglage actif du maillage des nanocristaux de certaines de ses cellules de peaux. Il peut ainsi passer du vert fluo au jaune en quelques instants ; ceci afin d’intimider un rival ou séduire une femelle.

Le caméléon est menacé par la destruction de son habitat.

En savoir plus sur cet animal.

 

Le serpent liane (Ahaetulla prasina)

Serpent liane (Ahaetulla prasina)Ahaetulla prasina est une espèce de couleuvre liane asiatique habitant les forêts humides.

C’est un serpent très fin atteignant 150 à 180 cm, avec un aspect particulier dû à ses pupilles horizontales et son museau pointu. Leur apparence générale leur permet de se fondre totalement dans la végétation.

 

Le caméléon casqué (Chamaeleo calyptratus)

Caméléon casqué (Chamaeleo calyptratus)Le caméléon casqué est le Chamaeleo calyptratus. Le casque de ce caméléon est deux fois plus grand chez le mâle que chez la femelle.

 Le caméléon a la particularité d'avoir des yeux dont les mouvements sont indépendants et qui peuvent se déplacer dans tous les sens (en haut, en bas, en avant, en arrière). Il dispose d'une longue langue gluante qui lui permet de capturer des proies jusqu'à 30 cm devant lui. Il a également une longue queue pouvant s'enrouler sur elle-même qui lui permet de mieux s'accrocher aux arbres.

 

La grenouille de Madagascar (Mantella aurantiaca)

Grenouille de Madagascar (Mantella aurantiaca)La mantelle dorée (Mantella aurantiaca) est une grenouille endémique de Madagascar. On la rencontre dans une zone très limitée de l’île d’environ 10 km2. Ces grenouilles mesurent entre 20 et 26 mm; les mâles sont en général plus petits que les femelles. Les mantelles annoncent leur toxicité à leurs prédateurs par des couleurs vives. En cela, elles se rapprochent des dendrobates d’Amazonie, qui sont d’autres petites grenouilles très colorées, avec lesquelles elles ne partagent pas de parenté directe.

 

Le gecko de WILLIAM (Lygodactylus williamsi)

Gecko de WILLIAM (Lygodactylus williamsi)Le gecko de WILLIAM est une espèce endémique vivant uniquement sur 8 km2, en forêt de Kimboza, sur les contreforts des monts Ulugura, à l'Est de la Tanzanie (Afrique de l'Est). Ce petit gecko vit dans les forêts de baquois (ressemblant à des palmiers) qui poussent sur des substrats marécageux ou calcaires. Il se nourrit principalement de petits insectes, de nectar de fleurs et de pulpe de fruits. Le mâle est reconnaissable à sa couleur prononcée (bleu électrique). La couleur de la femelle tire plus sur le brun et le vert mousse. Cet animal endémique est classé comme espèce en danger critique par l’UICN.

 

Le gecko diurne de Madagascar (Phelsuma madagascariensis)

Gecko diurne de Madagascar (Phelsuma madagascariensis)Ce gecko vit au nord de Madagascar et île Nosy Bé, entre 0 et 900 m d'altitude. Désormais, on le trouve également à la Réunion, aux Seychelles, en Floride et aux îles Hawaii.
Il se nourrit de petits insectes, de fruits, de pollen mais aussi d'autres lézards plus petits que lui. Il mesure de 22 à 30 cm; le mâle est plus grand que la femelle. Les pattes du gecko comportent des lamelles adhésives, ce qui lui permet de s'accrocher facilement aux parois verticales.

Contrairement à la plupart des geckos, le Phelsuma madagascariensis est diurne.

 

Le lézard à longue queue (Takydromus sexlineatus)

Lézard à longue queue (Takydromus sexlineatus)Le lézard à longue queue est une espèce présente en Inde, Chine, Thaïlande, Laos, Vietnam et Indonésie. Il vit dans les rizières, les hautes herbes, les clairières et aux abords des forêts tropicales. Le corps du lézard mesure de 5 à 8 cm et sa queue de 20 à 25 cm. Le lézard à longue queue peut perdre sa queue lorsqu'il se sent menacé. Elle va continuer de gigoter pendant quelques instants, ce qui peut constituer une diversion face à un éventuel prédateur… ou un soigneur. Le lézard régénèrera sa queue en quelques semaines. Comme les serpents et les varans, il est pourvu d'une langue bifide (à double extrémité) ; celle-ci lui sert à repérer plus rapidement la source des odeurs.

 

Le serpent des blés (Elaphe guttata)

Serpent des blés (Elaphe guttata)Le serpent des blés a une couleur de fond orangée, son dos est parsemé de taches rouges (appelées "selles"), bordées de noir. La face ventrale représente généralement un damier blanc et noir. Il est de taille moyenne, entre 75 et 120 cm avec un record à 183 cm.
Sa distribution étant assez vaste, le phénotype peut changer selon les endroits où il se trouve. Par exemple dans le comté de Jasper, en Caroline du Sud, il a été trouvé plusieurs serpents des blés avec des couleurs plus intenses et des pourtours noirs plus larges, cette variante a été nommée Okeetee (en référence à l'Okeetee Hunt Club, lieu de sa découverte).
Ce serpent vit en moyenne entre 6 et 8 ans, mais il peut atteindre 22 ans en captivité.

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.