font-for-print-ver

Les requins dans le monde

HaaienOn vous a appris depuis votre plus jeune âge, à en avoir peur et pourtant, aujourd'hui, il est plus qu'urgent de les défendre et de les protéger !

Depuis toujours, les requins ont une réputation de chasseurs sanguinaires, de mangeurs d'hommes ! Une légende servie par quelques films et des photos spectaculaires.

Mais la réalité est toute autre : parmi les 500 espèces recensées à travers les océans, très peu sont en réalité dangereuses pour l'homme ! Les requins sont même relativement craintifs et méfiants !
Chaque année sur l'ensemble des océans moins d'une centaine d'attaques est ainsi recensée.

Il s'agit souvent "d'erreurs" commises par des requins qui confondent des surfeurs, par exemple, avec des otaries ou des tortues marines, nourriture qui elle est réellement inscrite à leur menu. Car les requins sont effectivement de redoutables prédateurs. Ils sont d'ailleurs placés tout en haut de la chaîne alimentaire et jouent un rôle capital dans l'équilibre des populations animales dans les océans. Même si les requins adultes n'ont quasiment pas de prédateur dans l'océan, l'homme au travers d'une pêche irraisonnée est aujourd'hui la plus grande menace qui pèse sur eux. On estime ainsi à 100 millions le nombre de requins tués chaque année principalement pour la simple exploitation culinaire de leurs ailerons. Vous pouvez agir pour sauver les requins du massacre dont ils font aujourd'hui l'objet! Comment ? En refusant simplement de consommer les produits issus de cette "chasse aux requins" car leur disparition entraînerait un véritable désastre écologique et un déséquilibre irréversible au sein des océans.

 

Qui sont-ils ?

Les requins sont des poissons cartilagineux comme les raies et les chimères. Ils se distinguent des poissons osseux par leur squelette constitué de cartilage et leurs fentes branchiales (de 5 à 7 de chaque côté de la tête selon les espèces contre 1 seule pour les poissons osseux). Il en existe environ 500 espèces, vivant dans toutes les mers du globe (sauf l'océan Austral) depuis la surface jusqu'aux abysses. Leurs propriétés, leurs formes, leurs organes sensoriels très performants en font des prédateurs au sommet de la pyramide alimentaire.

La vie du requin

Le requin est un animal très ancien, il existait déjà à l'ère Primaire et son corps est un modèle d'adaptation à son environnement et à sa fonction de prédateur. Il dispose d'un profil hydrodynamique et de muscles puissants lui permettant d'aller très vite : certains requins peuvent atteindre 40 km/h (la vitesse de croisière d'un ferry). Il est également pourvu d'organes sensoriels perfectionnés dont un 6ème sens lui permettant de mieux détecter ses proies. Les dents varient selon les espèces, en fonction du type de nourriture, et se renouvellent continuellement. Enfin, la plupart des requins ne cessent de nager pour 2 raisons : pour faire circuler l'eau à travers leurs branchies (et leur permettre de respirer) et aussi parce qu'ils n'ont pas de vessie natatoire (qui permet aux autres poissons de flotter).

La plupart des requins sont des prédateurs (régime alimentaire carnivore poissons, coquillages, mammifères marins) mais les 2 plus grands requins -et poissons du monde- (baleine et pèlerin) se contentent de plancton.

Côté reproduction, les espèces peuvent avoir un rythme assez lent (ce qui aggrave le phénomène de surpêche). Les requins vivent en relation avec d'autres animaux : commensalisme (le poisson-pilote profite des débris du requin mais sans grande contrepartie), le mutualisme (le rémora profite lui aussi des débris de nourriture du requin mais en échange, il le débarrasse d'une bonne partie de ses parasites), le parasitisme (vers plats et copépodes vivent sur la peau).

Un prédateur menacé

Depuis toujours, le requin est sujet à une réputation de monstre sanguinaire, de mangeur d'hommes... Ce thème a été développé dans des récits et films à sensations. Les requins sont des prédateurs, certes, mais ils ne s'attaquent pas à tout ce qui bouge. Ce sont des animaux relativement craintifs et méfiants. Sur près de 500 espèces, seulement 3 ou 4 sont susceptibles d'être dangereuses pour l'homme : requin blanc, requin bouledogue, requin tigre, et requin océanique.

En réalité, les requins sont des prédateurs qui jouent un rôle fondamental dans la chaîne alimentaire, ils contribuent à la bonne santé des océans : ils mangent les animaux malades, faibles, ils régulent les populations de prédateurs inférieurs... Actuellement, leur pêche intensive (notamment par la découpe des ailerons) est un problème crucial qui menace autant leur disparition que l'équilibre des océans. Selon l'IUCN - rapport 2008 - 17 % des espèces de requins et raies sont menacées, 13% proches d'être menacées (soit 30% des espèces) et pour 47%, on n'a pas suffisamment de données pour le savoir.

En savoir plus :

Blogue requins - Cliquez ici pour accéder au blogue

Découvrez nos requins : cliquez ici (lien vers la billetterie)

Voter
 
webmaster | mar, 2014-02-04 16:57

@Darcy Sigrid
Sur le requin marcheur, vous pouvez vous reporter à la fiche "animaux" : http://www.nausicaa.fr/requin-chabot-ocelle.html
En ce qui concerne les pétitions, il en existe déjà plusieurs :
- La pétition de la Société Australienne de Conservation Marine : http://www.marineconservation.org.au/petitions.php/9/save-wa-sharks-stop... adressée au ministre de l'Environnement.
- Une pétition adressée au Sénat australien : http://www.change.org/petitions/the-australian-senate-prevent-proactive-...

Darcy Sigrid | lun, 2014-02-03 19:38

Bonjour, je tiens a vous signaler mon mécontentement envers l'Australie. J'ai été outrer de découvrir dans la voix du nord l'article " L'océan australien n'est plus pacifique pour les requins". Je trouve cela inadmissible de vouloir tuer les requins de plus de trois mètres. Les requins sont une espèces protéger. Les requins sont déjà assez menacer comme sa par la chasse pour leurs ailerons. J'espère que le fondation de Claire Keim va intervenir et arreter ce massacre inutile. Je tiens a remercier le directeur de Nausicaa d'avoir intervenu et d'avoir donner son avis. Pourriez-vous mettre en place une pétition s'il vous plaît? Car cela me rends malade de me sentir inutile fasse a cet tuerie. Vive les requins. Merci a vous pour tous ce que vous faite pour eux. Pourriez vous m'envoyer plus d'information sur les requins marcheur s'il vous plaît.

Darcy Sigrid | ven, 2013-01-04 15:12

merci,le site est super interressant

webmaster | ven, 2013-01-04 14:46

@Darcy Sigrid
Ce site concerne des dents "fossiles". Nous ne pouvons dire s'il est fiable ou non.

webmaster | ven, 2013-01-04 14:44

@Darcy Sigrid
Nous vous suggérons ce site en français : http://www.tematis.com/plongee-en-cage-avec-les-requins.html

Darcy Sigrid | jeu, 2013-01-03 17:16

etes vous en partenariat avec l'association "sos grand blanc" dont la marraine est Claire keim??

Darcy Sigrid | jeu, 2013-01-03 17:05

que pouvait vous me dire sur le site "dents de requin.net" est-il fiable?

Darcy Sigrid | jeu, 2013-01-03 17:03

merci du tuyau,y aurai il un site en francais car mon anglais et zéro.

webmaster | lun, 2012-12-31 16:38

@Darcy Sigrid
Certains centres travaillant conjointement avec des chercheurs sur le grand requin blanc proposent des sorties découverte, vous pouvez par exemple vous adresser à Marine Dynamics http://www.sharkwatchsa.com/, mais il y en a d'autres sur place.

webmaster | mar, 2012-12-25 18:15

@Darcy Sigrid
En fait très peu d'espèces de requins sont protégées par la convention de Washington, il est donc possible de trouver des dents dans le commerce. En 2013, dans le cas du requin blanc, du requin taupe et du requin marteau, il est important de se voir remettre une copie du certificat d'importation par le fournisseur.

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.