font-for-print-ver

Groseille de mer


Groseille de mer (Pleurobranchia pileus) - © D. Mallevoy-NausicaaNOM COMMUN
:
  groseille de mer, cydippe

NOM ANGLAIS : Sea gooseberry

NOM LATIN Pleurobrachia pileus

FAMILLE : Pleurobrachiidae

A Nausicaa : la groseille de mer est visible dans l'espace Océan Mondial, à proximité du cylindre des méduses.

Distribution : océan Atlantique nord, mer du Nord, mer Baltique, mer Méditerranée. 

Lieu de vie : la groseille de mer est un animal planctonique; elle vit en pleine eau, au gré des courants marins qui l'amènent parfois près des côtes.

Alimentation : avec ses deux tentacules rétractables, eux-mêmes pourvus de tentilles (petites ramifications latérales), la groseille de mer capture d'autres petits animaux planctoniques, tels que des copépodes, des crevettes, des œufs et des larves de  poissons.

Reproduction : elle est hermaphrodite. A la fin de l'été et à l'automne, elle envoie le sperme et les oeufs fertilisés en pleine eau. Les oeufs vont éclore en se transformant en larves flottantes qui se développeront graduellement.

Taille : son corps de forme ovoïde mesure 2-3 cm et jusqu'à 14 cm avec ses tentacules.

Menaces et mesures de protection : la groseille de mer n'est pas recensée en tant qu'espèce menacée par l'UICN.
http://www.iucnredlist.org/search

Anecdote de soigneur : lors des repas les groseilles de mer se rassemblent dans l'aquarium comme un essaim d'abeilles.

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : même si elle ressemble à une méduse, la groseille de mer appartient à un groupe différent, les cténophores ou cténaires. Elle ne possède pas de cellules urticantes mais des cellules collantes appelées colloblastes. Ces dernières permettent la capture des proies en les engluant. 

Des rangées de cils vibratiles lui permettent de se déplacer dans le courant. Lorsqu'elle les agite, la lumière qui les traverse produit par interférences des effets de couleur très spectaculaires.

La groseille de mer et l’homme : les cténophores auraient servi de modèle pour les extraterrestres du film Abyss
La groseille de mer peut causer l'arrêt momentané d'une centrale nucléaire. Comment ? En été surtout, sa pullulation en bord de mer peut obstruer les prises d'eau de refroidissement d'un site.

Pour en savoir plus et sources

Merci à Mme Elvire ANTAJAN de l'IFREMER pour son expertise concernant la nature planctonique de la groseille de mer.
http://annuaire.ifremer.fr/cv/17030/

Livres :

WEINBERG Steven. Découvrir la vie sous-marine. Atlantique, Manche et mer du Nord. Ed. Gap, 2010, pp 100, 202
Ref. Nausicaa : B 545 WEI

HAYWARD P., NELSON-SMITH T., SHIELDS C. Guide des bords de mer. Mer du Nord, Manche, Atlantique, Méditerranée. Ed. DELACHAUX et NIESTLE, 2005. Coll. Les Guides Du Naturaliste,  pp 76-77
Ref. Nausicaa : B 544 HAY

Drs DIPPER Frances et BEEBEE Trevor. Field guide of the water life of Britain. Ed. Reader's Digest, 1996. Coll. Reader's Digest Nature Lover's Library, pp 290-291
Ref. Nausicaa : B 541 DIP

Sites :

UICN
http://www.iucnredlist.org/search

DORIS
ZIEMSKI Frédéric, MÜLLER Yves,  in : DORIS, 19/4/2013 : Pleurobrachia pileus (O.F. Müller, 1776)
http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=23


Illustrations de la fiche

© Dominique MALLEVOY-Nausicaa

Vignette de la page d'entrée : 

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.