font-for-print-ver

Gecko de WILLIAM


Gecko de WILLIAM (Lygodactylus williamsi) - Photo de Esther BÖCK - Licence CC BY-SA 3.0/ WikimédiaNOM COMMUN
:
gecko de WILLIAM , gecko nain turquoise

NOM ANGLAIS : Neon blue Gecko, Turquoise Dwarf Gecko, WILLIAM's Dwarf Gecko, Electric Blue Gecko.

NOM LATIN Lygodactylus williamsi

FAMILLE : Geckonidae, Gekkonidae

Biomimétisme : pour fixer votre écran plat ou grimper au mur comme un super héros, rien de tel que le gecskin, matériau inspiré des pattes des geckos qui peuvent arpenter murs verticaux et plafonds la tête en bas grâce à la force adhésive de VAN DER WAALS liée à une interaction électrique de faible intensité entre molécules.

Dans l’exposition : le gecko de WILLIAM est visible dans l'espace "forêt tropicale" de Nausicaa.

Distribution : le gecko de WILLIAM est une espèce endémique vivant uniquement sur 8 km2, en forêt de Kimboza, sur les contreforts des monts Ulugura, à l'Est de la Tanzanie (Afrique de l'Est).

Lieu de vie : ce petit gecko arboricole vit dans les forêts de baquois (ressemblant à des palmiers) qui poussent sur des substrats marécageux ou calcaires.

Alimentation : il se nourrit principalement de petits insectes, de nectar de fleurs et de pulpe de fruits. 

Reproduction : ovipare. La femelle peut pondre une vingtaine d'oeufs par an; l'incubation dure entre 45 à 50 jours.

Taille : 7 à 10 cm.

Menaces et mesures de protection : le gecko de WILLIAM est classé comme espèce en danger critique par l’UICN.
http://www.iucnredlist.org/details/14665363/0
Par ailleurs, des alertes de suspension de son commerce ont été lancées dans plusieurs pays par la CITES depuis 2015 :
https://cites.application.developpement-durable.gouv.fr/viewtaxon.do?id=28148
Depuis le 1er janvier 2017, le gecko de WILLIAM est inscrit en annexe I de la CITES qui contient les espèces dont la survie est la plus compromise et dont le commerce international est interdit sauf sous certaines conditions.

Anecdote de soigneur : le gecko de WILLIAM de petite taille, le gecko de WILLIAM est parfois difficile à discerner dans son terrarium. Heureusement il est souvent actif, et quand il bouge on peut le repérer.

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : dans la nature, le gecko de WILLIAM vit en famille (un mâle, une ou plusieurs femelles et juvéniles) sur une même plante appelée baquois (Pandanus rabaiensis). 
Par ailleurs, le mâle est reconnaissable à sa couleur prononcée (bleu électrique); la couleur de la femelle tire plus sur le brun et le vert mousse.

Le gecko de WILLIAM et l’homme : cet animal endémique est en danger d'exctinction.  C'est pourquoi le gecko de WILLIAM est désormais élevé en captivité.

Pour en savoir plus et sources

Livres :
M. MILLEFANTI. Le Gecko. Ed. DE VECCHI, 2003
Ref. NAUSICAA : B 544.64 MIL

T. LAFARE-GANGAMA, Y. SCHEPACZ. 
Tigouya. Le margouillat qui voulait voir l'océan. (Récit pour enfants). Ed. Epsilon jeunesse, 2009
Ref. NAUSICAA : C 252 LAF

Sites:

IUCN
http://www.iucnredlist.org/details/14665363/0

CITES
https://cites.application.developpement-durable.gouv.fr/viewtaxon.do?id=28148

Autres dont illustration de la page :
http://self.gutenberg.org/articles/lygodactylus_williamsi
http://www.reptimagine-cie.fr/fiche_lygodactylus_williamsi.php
http://www.reptiligne.fr/2038-lygodactylus-williamsi.html
http://ec.europa.eu/environment/cites/pdf/reports/SRG66%20Review%20of%20Lygodactylus%20williamsi%20(public).pdf

Spécial Biomimétisme :

Rue 89 : http://rue89.nouvelobs.com/rue89-planete/2012/03/24/biometisme-cinq-inventions-geniales-inspirees-par-la-nature-230488

GeckSkin : https://geckskin.umass.edu/

Voter
 

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.