font-for-print-ver

Anguille-loup


Anguille-loupNOM COMMUN 
:
anguille-loup, poisson-loup, loup à ocelles  

Nom anglais : wolf eel 

Nom latin : Anarrhichthys ocellatus  

FAMILLE : Anarhichadidae

Préférant les récifs côtiers jusqu'à de 220 m de profondeur, les anguilles-loups s'éloignent rarement de leur terrier et nagent peu souvent.
Par contre, leurs larves qui mesurent quelques millimètres à l'éclosion, montent vers la surface pour se laisser dériver au gré des courants marins pendant jusqu'à deux ans.
Elles parcourent ainsi parfois de grandes distances en pleine mer, franchissant des passages où la profondeur est de plus de 3000 mètres, avant de redescendre vers les fonds côtiers pour mener la vie sédentaire de leurs parents. Ce mode de reproduction et de dissémination a permis à cette espèce de se répandre autour de nombreuses îles au large des côtes ouest américaines. Pour l'anguille-loup, la mer relie les îles.

Les anguilles-loups présentées sont nées en captivité chez un éleveur canadien.

Distribution : cette espèce est apparentée aux blennies. Contrairement à ce que son nom indique, ce n’est pas une anguille. L’anguille-loup vit dans les océans Pacifique nord et Atlantique nord jusqu’à l’océan Glacial arctique. Désormais, on la trouve également dans des eaux froides de l’Amérique du Sud, le long des côtes argentine et chilienne.

Lieu de vie : cette espèce démersale (qui vit proche du fond) vit en eau froide, entre 1 et 220 m de profondeur. Les adultes recherchent des abris rocheux qu’ils garderont jusqu’à ce qu’ils soient délogés par de plus grands loups à ocelles ou par des poulpes. Les juvéniles quant à eux sont pélagiques (c’est-à-dire qu’ils préfèrent nager en pleine eau) pendant 2 ans.

Alimentation : le loup à ocelles se nourrit d’oursins mais aussi de poissons, mollusques, crabes. Ses puissantes canines sont toujours apparentes, même quand il ferme la bouche.

Reproduction : en captivité, les loups à ocelles se mettent en couple vers l’âge de 4 ans et se reproduisent à l’âge de 7 ans.  Une fois les œufs pondus, les mâles et femelles s’enroulent chacun leur tour autour de leurs œufs pour les protéger.

Taille : un mâle peut atteindre 2,40 m de long et peser jusqu’à 18 kg.

Menaces et mesures de protection : l’anguille-loup bénéficie de mesures de protection locales ; globalement, ses stocks n’ont pas été évalués.
http://www.iucnredlist.org/apps/redlist/search

Cependant, sa capture pour exploitation commerciale est interdite en Californie :
California Resources Agency – Department Fish & Game
http://www.dfg.ca.gov/marine/pdfs/2010commercialdigest.pdf

Particularités et capacités à occuper une place dans l’écosystème : les œufs des loups à ocelles ont pour principal prédateur les sébastes. Les œufs peuvent également se retrouver accrochés dans les forêts sous-marines de kelp.

Les loups à ocelles migrent et vivent en pleine eau lorsqu’ils sont juvéniles (avant 2 ans). Ensuite ils se rapprochent des côtes et du fond marin.

L'anguille-loup et l'homme : cette espèce comestible a été parfois pêchée commercialement mais à petite échelle. Son exploitation commerciale est par contre interdite en Californie depuis 2010.

Globalement, les poissons-loups commencent aussi à intéresser l’aquaculture (même si cela ne concerne pas la famille du loup à ocelles en particulier).

Pour les amateurs de plongée, attention : bien qu’elle s’accoutume facilement à la présence de visiteurs, l’anguille-loup est potentiellement dangereuse avec ses puissantes mâchoires, ses canines acérées et ses larges molaires.

Pour en savoir plus et sources


Livres :

Gar GOODSON. Fishes of the Pacific Coast. Alaska to Peru including the Gulf of California and the Galapagos Islands. Ed. Stanford University Press, 1988. p 205

Joseph S. NELSON. Fishes of the World. Third edition. Ed. John Wiley & Sons, 1994. p 391

G.U. LINDBERG, Z.V. KRASYUKOVA. Fishes off the Sea of Japan and the Adjacent Areas of the Sea of Okhotsk and the Yellow Sea. Part 4. Teleostomi. XXIX. Perciformes. 2. Blennioidi-13. Gobiodei (CXLV. Fam. Anarhichadidae-CLXXV. Fam. Periophthalmidae). Ed. A.A. Balkema/Rotterdam, 1989. p 4

John and Gillian LYTHGOE. Fishes of the sea. The North Atlantic and Mediterranean. Ed.Blandford, 1991. p 194


Articles :

URCH Mike. Bright future for new farmed fish. Seafood International, volume 17 n°6, juin 2002, pp 20-23

Scot Lucas. History and status of commercial live fish fisheries in California and the United States West Coast. SPC Live Reef Fish Information Bulletin, #16 – December 2006. p 20 
http://wwwx.spc.int/coastfish/news/lrf/16/LRF16_19_Lucas.pdf

 

Téléchargez Acrobat Reader

Vous pouvez consulter les documents PDF avec Acrobat Reader, cliquez ici ou sur le logo pour le télécharger gratuitement.

Sites:

Fishbase
http://www.fishbase.org/Summary/speciesSummary.php?id=3813

FAO 
http://filaman.ifm-geomar.de/Country/FaoAreaList.php?ID=3813&GenusName=Anarrhichthys&SpeciesName=ocellatus&fc=396&StockCode=4009
http://agris.fao.org/agris-search/search/display.do?f=1984%2FUS%2FUS84119.xml%3BUS8286879

Pearson College – Racerock.com 
http://www.racerocks.com/racerock/eco/taxalab/zaheerk.htm

Monterey Bay Aquarium 
http://www.montereybayaquarium.org/animals/AnimalDetails.aspx?enc=C53nR+hhcrWkm4cqZXxSlg==

University of Michigan Museum of Zoology - Dewey, T. 2009.
http://animaldiversity.ummz.umich.edu/site/accounts/information/Anarrhichthys_ocellatus.html

 



Voter
 
webmaster | mar, 2012-03-20 11:46

@malakai La réponse est dans le paragraphe "distribution"

malakai | mar, 2012-03-20 01:20

i vien d'quelle mer sui la ???

COOKIE SETTINGS PANEL

1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.